Toulon crucifie le Racing 92 sur le fil

le
0
Toulon crucifie le Racing 92 sur le fil
Toulon crucifie le Racing 92 sur le fil

par Anthony De Arriba (iDalgo)

Le Racing 92 a perdu le défi physique proposé par Toulon au terme d’un scénario invraisemblable (20-21) en ouverture de la 19e journée, samedi à Lille. Pourtant, dès le début de la partie ce sont bien les Franciliens qui proposent du jeu face à une défense en place côté toulonnais. Les opportunités sont à mettre au profit du Racing 92 en première période, avec plusieurs franchissements notamment, mais par manque de maitrise et péché de précipitation, tout cela reste brouillon. Les Toulonnais, de leur côté, attendent patiemment et frappent une première fois sur un contre, conclu par Delon Armitage, malgré le retour supersonique de l’ailier argentin Juan Imhoff (8-3, 16e). Le Racing 92 continue de monopoliser le ballon au retour des vestiaires, il reste toutefois imprécis, encaissant un deuxième essai, en tous points similaires à la première offrande. Brice Dulin perd un ballon au contact, celui-ci est récupéré par Ollivon qui avance dans la défense adverse et parvient à transmettre à Bellan pour l’essai (50e). Distancés, les hommes de Laurent Travers ne lâchent rien et persistent dans leur volonté de faire le jeu. Indisciplinés les Toulonnais voient revenir leurs homologues dans le sillage du jeu au pied de Dan Carter. Puis sur une longue, très longue, séquence, Wenceslas Lauret aplatit derrière la ligne, à moins de cinq minutes du terme de la partie (13-18, 75e). Les temps de jeu s’enchaînent, la pression s’accentue sur des Varois exténués. Maxime Machenaud joue rapidement une pénalité, résiste à deux plaquages et envoie Dan Carter entre les poteaux (78e). La victoire semble à portée de main, puis Castrogiovanni, l’expérimenté pilier italien, commet une grossière faute, offrant la pénalité de la gagne à Michalak qui ne manque pas de transformer l’énorme cadeau. Toulon en profite pour repasser devant son adversaire du jour au classement, quelques jours seulement avant leur prochain affrontement en quart de finale de la Coupe d'Europe.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant