Toulon : Cooper prolongé, pas Halfpenny ?

le
0
Toulon : Cooper prolongé, pas Halfpenny ?
Toulon : Cooper prolongé, pas Halfpenny ?

Dans une longue interview accordée à la Provence, Mourad Boudjellal, président de Toulon, a confié qu'il allait prochaine s'entretenir avec son ouvreur australien Quade Cooper pour évoquer son avenir dans le Var. Il s'est également montré très réservé sur une prolongation pour Leigh Halfpenny.

En cette période d’annonce de transferts pour la saison prochaine, Mourad Boudjellal a plusieurs dossiers sur le feu. Dont celui de l’ouvreur australien, Quade Cooper, arrivé l’été dernier et qui s’est engagé pour un an avec le RCT. Prolongera-t-il alors que l’arrivée de François Trinh-Duc, un concurrent à son poste, a été officialisée ? Boudjellal n’écarte pas l’idée. « On a signé Trinh-Duc, mais ça ne remet pas Cooper en question, explique-t-il dans La Provence. Il faut juste savoir que la saison prochaine, la réglementation obligera les clubs à inscrire de 12 à 14 JIFF (ndlr : joueurs issus des filières de formation) sur la feuille de match. Pour ne pas être hors-la-loi, on doit donc s'adapter. Mais rien ne nous empêchera ainsi d'avoir Cooper et Trinh-Duc dans le même groupe des 23. Dès lors, une entrevue est évidemment prévue avec Quade pour évoquer la suite à donner à son contrat chez nous. »

« Halfpenny avec les Lions ? Ça peut être un élément rédhibitoire »

Un autre dossier épineux agite l’homme fort du Rugby Club Toulonnais en ce moment : celui du Gallois Leigh Halfpenny, qui n’a pas encore activé sa clause de prolongation d’une saison supplémentaire. En cause, la tournée des Lions britanniques et irlandais en Nouvelle-Zélande en juin 2017 qui tombera durant les phases finales du Top 14. Désireux d’y participer, Halfpenny pourrait donc faire une croix sur son avenir varois. « Il faut comprendre le poids que représentent les Lions chez les internationaux britanniques, reconnaît Boudjellal. Cette fois, il s'agira, en outre, d'une tournée historique avec trois matchs chez les All Blacks à la clé. Mais de mon côté, je dois aussi défendre les intérêts de mon club. Dès lors, le fait que Leigh veuille absolument jouer avec les Lions en juin 2017, en plus de ses absences lors de la tournée de novembre et du Tournoi des Six Nations, peut être un élément rédhibitoire (pour une prolongation). »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant