Toulon - Castres : Les Toulonnais sur les bases

le
0

Au terme d’un match insipide et gâché par la pluie, Toulon a pris le dessus sur Castres (17-7). Le RCT s’est appuyé sur ses joueurs puissants pour revenir à un point de la deuxième place occupée par Montpellier.

Le debrief

Une première mi-temps bien terne. Sous la pluie battante, les deux équipes ont particulièrement essayé d’occuper le terrain avec pas moins de trente coups de pied. On ne peut pas enlever aux Castrais d’avoir essayé de jouer mais ils ont souvent commis des fautes de main, pas étonnant le ballon étant humide. Bien que chahutés en touche, les Toulonnais ont dominé en mêlée et ont profité de ces munitions. Première alerte pour les visiteurs à la 20eme minute. Frédéric Michalak a effectué une remise intérieure au niveau de la ligne médiane pour Josua Tuisova. L’ailier a franchi la ligne mais a voulu trop en faire et a oublié de servir Ma’a Nonu au moment propice. Mais quelques instants plus tard, Jonathan Pélissié a pu ouvrir le score sur pénalité. Un quart d’heure plus tard, c’est encore la bombe fidjienne qui a fait parler d’elle. Sur le long de la ligne, Tuisova a ridiculisé David Smith et a éliminé deux autres défenseurs pour aller marquer le premier et unique essai de la mi-temps. Au terme d’une période gâchée par le climat, Toulon menait face à Castres (10-0). Au retour des vestiaires, Toulon a voulu s’appuyer sur son point fort depuis le début du match, la mêlée. Si Castres a plusieurs fois été pénalisé dans ce domaine, c’est pour une faute dans un ruck qu’Antoine Tichit a écopé d’un carton jaune. En infériorité numérique, les Tarnais ont défendu durant de longues minutes et ont tenu courageusement. Mais la défense castraise a fini par plier. Servi avec par une belle passe croisée de Jonathan Pélissié, Ma’a Nonu a percé la défense adverse pour marquer le deuxième essai du match. Contre le vent, les Toulonnais ont conservé le ballon. Mais dès que les Castrais se sont saisis du ballon, ils ont su se montrer dangereux sans concrétiser leurs séquences. C’est donc sur une erreur toulonnaise que Castres a marqué. Dans ses 22 mètres, Frédéric Michalak a voulu relancer avec un petit coup de pied par-dessus. Une initiative assez suicidaire. Rémi Grosso a récupéré le ballon et a servi Thomas Combezou qui a aplati sans opposition. Plus solide en mêlée et dans les rucks, Toulon s’impose donc face à Castres (17-7) dans un match assez ennuyeux. Si la pluie était au rendez-vous, le spectacle l’a moins été. Mais Toulon s’est rassuré et revient à un petit point de Montpellier et de la deuxième place qualificative directement pour les demi-finales. A l’issue de cette journée, Castres sort du Top 6 mais compte bien profiter d’un calendrier plus favorable que celui de Bordeaux-Bègles.

Le joueur qui a crevé l’écran

TUISOVA a marqué un essai dont lui seul a le secret. Avec cette réalisation, le joueur toulonnais a débloqué la situation dans un match bien cadenassé. Si l’ailier fidjien ne fait pas toujours les bons choix, il est souvent inarrêtable. Son duel avec David Smith était à suivre, la bombe fidjienne a clairement gagné ce match dans le match.

Le tweet qui nous a fait rigoler

La phrase à chaud à retenir

« On s’en est assez bien sortis. Il a eu quelques belles actions mais c’était quand même très difficile avec ce temps. Les avants ont été très bons aujourd’hui. Maintenant, il faut se taire et bosser. Nous espérons être dans les six premiers pour gagner ce titre. (Frédéric Michalak - Toulon au micro de Canal+).

La stat dont on se souviendra

21. Comme le nombre de mêlées jouées ce dimanche soir. Les deux équipes ont passé près de onze minutes dans ce secteur. Un vrai match hivernal.

Les joueurs à la loupe

Toulon SMITH a été très actif ce dimanche. Outre son activité dans les rucks, il a plusieurs fois porté le ballon avec efficacité. MICHALAK a été auteur de plusieurs éclairs à l’image d’une belle remise intérieure ou d’un subtil coup de pied rasant mais il a mal géré la fin de match en tapant un coup de pied suicidaire dans ses 22 mètres. NONU est monté en puissance pour marquer un bel essai en seconde mi-temps. Par contre, COOPER n’a pas été à son aise à l’arrière. Il a été en difficulté sur les ballons hauts et sur ses dégagements. Castres PALIS a été plutôt à l’aise dans cette équipe castraise bien que le temps ne soit pas en la faveur de son jeu. SAMSON a été ô combien précieux en touche et en défense. LAZAR a lui été clairement en difficulté en mêlée fermée. Pour son retour, GROSSO a tenté mais n’a pas toujours été en réussite. Il est monté en puissance au fil de la rencontre.

La feuille de match TOP 14 (23EME JOURNEE) / TOULON – CASTRES : 17-7

Stade Amédée-Domenech (15 000 spectateurs environ) Temps pluvieux - Pelouse détrempée Arbitre : M. Poite Essais : Tuisova (37eme) et Nonu (62eme) pour Toulon – Combezou (79eme) pour Castres Transformations : Michalak (37eme et 62eme) pour Toulon – Dumora (79eme) pour Castres Pénalités : Pélissié (22eme) pour Toulon Drops : Aucun Carton jaune : Wihongi (11eme) et Tichit (52eme) pour Castres Cartons rouges : Aucun Toulon Cooper – Tuisova, Bastareaud, Nonu, O’Connor – (o) Michalak, (m) Pélissié (m) – Fernandez Lobbe (cap), Vermeulen, Smith – Mikautadze, Gorgodze – Chilachava, Guirado, Chiocci Entraîneur : B. Laporte Castres Palis – Smith, Combezou, Lamerat, Grosso – (o) Urdapilleta, (m) Kockott – Caballero (cap), Tulou, Bias – Samson, Gray – Wihongi, Rallier, Lazar Entraîneur : C. Urios
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant