Toulon : Boudjellal répond à Blanco

le
0
Toulon : Boudjellal répond à Blanco
Toulon : Boudjellal répond à Blanco

Mourad Boudjellal n'a pas tardé à répondre à Serge Blanco. « Si l'on continue à ce rythme, si l'on ne se pose pas, si l'on ne régule pas notre économie, on va tous crever », avait clamé le vice-président de la FFR, également président de Biarritz, lundi dans le Midi Olympique. Des propos qui n'ont pas plus au président toulonnais : « D'abord, je voudrais rassurer nos supporters. Le club est en bonne santé et on a beaucoup de projets, a-t-il affirmé à Var Matin mercredi. Chaque club a ses problématiques. Biarritz ne veut pas mourir. Nous, on veut grandir... Je respecte le BO, mais c'est un Spoutnik. Avec 25 000 habitants, c'est normal qu'il rencontre des soucis financiers. Et puis, l'arrivée d'autres clubs fait que les choses se divisent, se partagent... »

« On essaye d'appauvrir Toulon et le Racing »

« J'ai la faiblesse de croire que le RCT n'y est pas pour rien, a renchéri le patron du club champion d'Europe en titre. Alors, affirmer que la situation est grave au moment de renégocier les droits télé n'est pas malin. J'ai le sentiment que Blanco veut faire en sorte que tout le monde court moins vite. Oui, je me sens visé... » Boudjellal a même poussé son raisonnement : « « J'ai le sentiment qu'on essaye d'appauvrir Toulon et le Racing. En fait, on mélange tout. Pourtant, on remplit les stades. On déplace les foules. Et quand on se déplace, il y a des tarifs de gala aussi je crois... En fait, l'argent est encore tabou dans le rugby. Mais, moi, je préfère un beau bilan qu'un beau maillot sans pubs... »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant