Toulon : Boudjellal pas prêt de partir

le
0
Toulon : Boudjellal pas prêt de partir
Toulon : Boudjellal pas prêt de partir

« Aujourd'hui, pour le Qatar, le rugby est un sport régional sur la planète et la France est symbolisée par Paris. Les investisseurs qataris sont dans cet état d'esprit, a déclaré Boudjellal dans un entretien à La Provence. En tout cas, je suis là pour faire avancer le RCT et contrairement à ce que pensent beaucoup de gens, je ne suis pas du tout là pour faire un aller-retour, c'est-à-dire un retour sur investissement(s). Si demain, je devais vendre le RCT, ce ne serait pas pour une opération financière. Il y a effectivement deux raisons qui pourraient me conduire à me séparer du club. D'abord, l'usure d'une existence répétitive, car on ne peut pas passer sa vie à faire des avant-matchs, monter dans le bus de l'équipe, en descendre et aller au stade. Ce n'est pas un projet de vie, ça. C'est un projet pendant un certain temps. Même si c'est excitant de donner du bonheur aux gens, il y a d'autres choses à faire dans la vie. Dès lors, l'usure arrivera forcément un jour. Je ne me vois pas à plus de 65 ans être à la Ligue ou à la Fédé. Ensuite, l'autre raison d'une vente serait de trouver quelqu'un de meilleur que moi. Céder le RCT à une telle personne s'inscrirait ainsi dans l'intérêt du club. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant