Toulon : Boudjellal condamné pour la " sodomie arbitrale "

le
0
Toulon : Boudjellal condamné pour la " sodomie arbitrale "
Toulon : Boudjellal condamné pour la " sodomie arbitrale "

Deux ans après sa déclaration choc sur l'arbitrage, Mourad Boudjellal va devoir payer. En janvier 2012, le président toulonnais avait déclaré avoir vécu une « sodomie arbitrale » après une défaite de son équipe face à Clermont. Une déclaration qui avait poussé l'Union nationale des arbitres de rugby (UNAR) à saisir le Tribunal de grande instance de Rodez. Ce dernier a condamné Mourad Boudjellal et le Rugby Club Toulonnais à verser 3000 euros à l'UNAR le 15 novembre dernier pour injure publique, nous apprend l'AFP.

« L'ensemble des arbitres adhérents à l'Unar a pu se sentir visé et blessé par les déclarations outrageantes et vulgaires tenues par M. Boudjellal, dont les fonctions de président de club de rugby impliquent un devoir de retenue et d'exemple, en particulier à l'égard des joueurs », a jugé le tribunal de Rodez.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant