Toulon : Bernard veut franchir un cap au RCT

le
0

Pierre Bernard s’est engagé pour trois saisons avec Toulon. L’ouvreur arrive en provenance de Bordeaux-Bègles pour progresser dans « ce grand club ». Le natif de Toulouse garde les Bleus dans un coin de la tête.

C’est un vrai risque pour Pierre Bernard. Le demi d’ouverture s’est engagé pour trois ans avec Toulon malgré la concurrence qui pourrait le pousser sur le banc. Avec François Trinh-Duc, l'ouvreur ne devrait vraisemblablement pas être titulaire la saison prochaine. Mais le principal intéressé ne retient que le positif. « Je n’ai pas voulu hésiter mais saisir pleinement l’opportunité de pouvoir signer dans un grand club comme le RCT, raconte-t-il sur la chaîne du club varois. Signer dans ce club, avec cette renommée et tous ces grands joueurs qui seront à côté, ce n’est que bénéfique. Finir mon dernier match avec Bordeaux-Bègles à Mayol, c’était aussi un joli clin d’œil pour attaquer cette nouvelle aventure. ». Surtout, le Toulousain de naissance va pouvoir se tester pour essayer de progresser. « C’est un super challenge à vivre, rappelle-t-il. J’ai surtout tout à gagner en venant dans ce club. Mon objectif est de progresser en tant que joueur et en tant qu’homme. Je pense que le RCT est le meilleur club pour pouvoir progresser. Cela va me permettre de voir mes limites et de voir jusqu'où je peux aller ».

Les Bleus dans un coin de la tête

Une arrivée facilitée quand on sait que le futur manager de Toulon, Diego Dominguez, était lui aussi ouvreur. « Il y a ça aussi qui a compté (pour signer ndlr), assure-t-il. Se faire entraîner par un ouvreur quand on joue demi d’ouverture, il y a forcément beaucoup plus de compréhension, d’échange et d’analyse. Je l’avais déjà vécu à Bordeaux avec Vincent Etcheto et là de retrouver un ouvreur aux commandes, c’est forcément plus facile pour pouvoir guider l’équipe et progresser ». Si Bernard veut tant progresser, c’est qu’il n’a pas totalement renoncé au XV de France du haut de ses 27 ans. « C’est un objectif, lance-t-il. En signant à Toulon, c’est un objectif qui se renforce je pense. Quand on joue le haut du tableau dans toutes les compétitions, on est forcément plus mis en avant. Mon objectif sera de progresser et de continuer à franchir des caps pour postuler pour le XV de France ». Pour pouvoir pousser Guy Novès à faire appel à lui, Pierre Bernard devra relever un premier défi qui n’est pas des moindres : s’imposer au RCT.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant