Toulon : Bastareaud n'a pas fixé de date pour sa pige au Japon

le
0
Toulon : Bastareaud n'a pas fixé de date pour sa pige au Japon
Toulon : Bastareaud n'a pas fixé de date pour sa pige au Japon

Mathieu Bastareaud a récemment prolongé son contrat jusqu'en 2021 avec Toulon. Le centre international pourrait en profiter pour découvrir le Japon mais rien n'est encore arrêté.

Mathieu Bastareaud a désormais l’esprit libre. Le centre international (27 ans, 39 sélections) a récemment prolongé pour cinq saisons à Toulon. Un contrat longue durée pour l’un des joueurs emblématiques du RCT et du XV de France. « C'est vrai qu'à mon retour de la Coupe du monde je savais que la question allait être abordée parce que j'étais en fin de contrat, a expliqué Bastareaud à nos confrères de Sud Radio. J'avais des sollicitations. J'ai pris mon temps pour réfléchir et j'ai fait ce qui me semblait le mieux pour moi. » Courtisé par des clubs anglais, à la puissance financière renforcée, le Toulonnais a fait le choix de la stabilité. Notamment pour se régaler au côté du Néo-Zélandais Ma’a Nonu, arrivé dans le Var après avoir remporté la Coupe du monde avec les Blacks. « J'ai la chance de jouer avec ce qui se fait de mieux au poste de centre. Alors j'observe, j'écoute et j'apprends du maître. »

Et le Japon ?

Désormais sous contrat jusqu’en 2021 avec Toulon, Mathieu Bastareaud pourrait cependant aller voir ailleurs quelques mois, de l’autre côté de la planète. Plus précisément au Japon. « Ça, c'est à voir, dit-il. C'est quelque chose qui m'attire comme l'hémisphère sud en général. Mourad m'a offert cette option. Et ça a fait pencher la balance. Mais il ne faut pas oublier que je suis jeune et que j'ai l'équipe de France dans un coin de ma tête. Donc on verra bien. » Mais quand ? On avait évoqué une pige durant le second semestre 2017 jusqu’en février 2018. « Basta », lui, n’exclut rien. « On ne sait jamais, peut-être que je ne le ferai jamais. J'ai envie de découvrir quelque chose d'autre. Une autre culture, une autre façon de voir le rugby et la vie tout simplement. Je n'ai que de bons échos de ce pays-là et je suis assez fan de cette culture. C'est une découverte que j'ai envie de faire. » D’ici là, l’ancien joueur du Stade Français veut se consacrer à fond au RCT mais aussi aux Bleus, désormais entraînés par Guy Novès. Et de conclure sur son avenir international : « S'il (Novès) estime que je fais partie de ses plans, OK. Sinon, tant pis pour moi. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant