Toulon à la sauce Dominguez

le
0
Toulon à la sauce Dominguez
Toulon à la sauce Dominguez

À chaque séance, la même scène : sur le terrain d'entraînement de Berg, alors que les joueurs toulonnais suent dans différents ateliers, deux yeux bleus perçants traversent la pelouse de long en large, pour lâcher une consigne à gauche, deux conseils à droite.

 

A 50 ans, Diego Dominguez vient de succéder au très titré Bernard Laporte à la tête du RCT. Après une défaite à Bayonne (28-23) et un succès à Pau (22-18), l'Italo-Argentin vivra ce soir, face à Brive, sa première officielle à Mayol. Un match de plus à gagner pour les Varois et, pour leur coach, un nouveau test. Parce que Dominguez se sait observé de près, et parce qu'il n'a eu que trois semaines pour préparer une saison que l'on annonce de transition. Court, mais déjà suffisant, à en croire ses hommes. « Il faudra voir au fil des matchs, mais il est passé à un stade supérieur, il a pris le contrôle, note Maxime Mermoz. On a basculé dans un nouveau cycle. Il essaie progressivement de marquer l'équipe de son empreinte, dans l'état d'esprit et la façon de travailler. »

 

Sur le fond, pas de révolution : Dominguez peut compter sur un staff élargi (Delmas, Meehan, Dal Maso, Doorey) pour travailler chaque secteur de jeu, et délègue. Mais il guette, veille au grain. « Il a beaucoup d'énergie, sourit son compatriote Juan Martin Fernandez Lobbe. Quand il était joueur, c'était quelqu'un qui insistait beaucoup sur les détails, et il est pareil en tant qu'entraîneur. C'est comme Jonny (NDLR : Wilkinson). Les buteurs, ce sont toujours des mecs un peu... Ils ne laissent rien au hasard. A chaque séance, on fait vingt, vingt-cinq minutes sur un point précis pour essayer de nous améliorer. »

 

L'obsession de la gagne

 

Et ensuite mener l'équipe à la gagne. Une obsession chez Dominguez, qui expliquait ne pas trouver le sommeil -- déjà -- avant le premier match amical de l'été. « Il est habité par le rugby, et par la volonté ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant