Toujours plus de coton en stock

le
0

(Commodesk) La Chine concentrerait 52% des importations mondiales de coton en 2011-2012, selon les dernières estimations du Comité consultatif international du coton (ICAC). Ces achats chinois contribuent à une progression de 13% du commerce mondial, à 8,6 millions de tonnes.

Selon l'ICAC, organisme représentant les pays producteurs et consommateurs de coton (mais dont la Chine ne fait pas partie), la boulimie importatrice de la Chine réduit la disponibilité pour les autres pays. Les stocks chinois devraient doubler cette saison à 5 millions de tonnes, tandis que ceux du reste du monde ne progresseraient que de 14% à 8,1 millions de tonnes.

Du côté de la production de la saison prochaine, dont les semis sont en cours dans l'hémisphère nord, l'ICAC anticipe un recul de 7% des surfaces cultivées, à 33,6 millions d'hectares. La culture du coton, dont les prix sont beaucoup plus bas qu'il y a un an, est en effet rendue moins intéressante pour les agriculteurs, dans un contexte de coûts de production en hausse et de forte attractivité des céréales et du soja. Sur la base de rendements moyens, la production mondiale 2012-2013 s'établirait à 25,2 millions de tonnes de coton après la récolte record de 27,1 millions de tonnes estimées en 2011-2012.

L'ICAC s'attend encore à un marché excédentaire l'année prochaine. Cette nouvelle accumulation de stocks « pèsera sur les prix internationaux du coton en 2012-2013 », selon le Comité, « mais l'ampleur de cette pression à la baisse dépendra en grande partie du comportement de la réserve nationale chinoise ».

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant