Toujours pas de nouvelle aide alimentaire pour Alep-Est

le
0
    GENEVE, 10 novembre (Reuters) - Les rations alimentaires 
distribuées par les Nations unies aux 250.000 habitants assiégés 
dans Alep-Est touchent à leur fin mais l'Onu espère que la 
livraison d'aide humanitaire va reprendre sous peu. 
    Jan Egeland, conseiller pour les affaires humanitaires de 
l'émissaire de l'Onu pour la Syrie, a déclaré jeudi qu'il 
s'attendait à l'approbation par toutes les parties au conflit du 
plan en quatre points que l'Onu leur a envoyé il y a quelques 
jours. 
    "Je pense vraiment que nous serons en mesure d'éviter des 
cas de famine cet hiver", a-t-il dit à la presse à Genève. 
    Il a ajouté avoir l'impression que la Russie allait 
maintenir la "pause humanitaire" dans les bombardements que son 
aviation observe depuis le 18 octobre. 
    Ce qu'a semblé corroborer une dépêche de l'agence de presse 
Interfax. Citant le vice-ministre russe des Affaires étrangères, 
Sergueï Riabkov, elle écrit jeudi que l'armée russe va 
poursuivre la mise en place de "pauses humanitaires" en Syrie. 
    Ni les insurgés ni la population civile n'ont répondu à 
l'injonction des armées russe et syrienne de quitter les 
quartiers assiégés d'Alep, la grande ville du nord de la Syrie 
devenue un enjeu clé de la guerre civile dans le pays. 
 
 (Stéphanie Nebehay et Tom Miles, avec Andreï Ostroukh à Moscou, 
Gilles Trequesser pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant