Toujours le dialogue de sourds entre Athènes et ses créanciers

le
1

La Grèce, au lendemain d'un week-end au cours duquel les négociations avec ses créanciers ont tourné court, aurait finalement fait un pas dans leur direction, mais ne semble plus vouloir bouger, déterminée à "attendre patiemment qu'ils se rallient au réalisme". Durée:01:18

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7097610 le lundi 15 juin 2015 à 18:29

    en meme temps, pourquoi leur imposer les moyens s'ils sont d'accord sur l'objectif ?