Touche pas à mon kiosque !

le
0
Pour 81% des Franciliens, les 340 kiosques parisiens sont emblématiques de la capitale. En difficulté, ils vont pouvoir vendre, outre de la presse, des produits exclusifs.

«Paris sans kiosques, ce serait comme Paris sans la tour Eiffel, comme Londres sans ses cabines téléphoniques rouges, comme New York sans ses taxis jaunes...» Bref, impensable, répondent les Franciliens. Pour 81 % d'entre eux, les kiosques, au même titre que les colonnes Morris, sont emblématiques de la capitale, selon un sondage réalisé en février par Harris Interactive pour MédiaKiosk, qui gère et entretient ce réseau de 400 emplacements.

Mais la crise touche de plein fouet cet emblème parisien. Certes, depuis 2005, la gestion opérationnelle par délégation de service public a été confiée à Médiakiosk, ancienne filiale de Presstalis revendue à JCDecaux, Le Monde, Le Figaro et L'Express Roularta, et le cycle des fermetures a été enrayé, notamment grâce à la baisse puis la suppressi...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant