Tottenham se rebiffe, United s'éfritte

le
0
Tottenham se rebiffe, United s'éfritte
Tottenham se rebiffe, United s'éfritte

Guardiola qui donne la leçon à Mourinho, Eriksen qui danse à Stoke, Mazzarri qui gratte ses premiers points et Klopp qui assure sa com'. Mais aussi West Ham qui se saborde ou Chelsea qui doit apprendre à terminer. Le quatrième acte de Premier League a livré quelques petites choses, entre caramels et un peu de tendresse.

L'équipe de la journée : Watford


Walter Mazzarri est un dinosaure. Sous son regard froid et ses costumes tirés, le cinquantenaire italien n'a jamais changé. Il ne s'adaptera pas aux joueurs qu'il a entre les mains mais eux doivent se faire à ses principes et son 3-5-2 inamovible. En Angleterre, le pari est beau et la volonté de remettre un bout de tactique au coeur de la Premier League est louable. Sauf que lors de ses premières semaines, l'ancien coach de Naples se cassait la gueule avec aucune victoire, une leçon lors de la première mi-temps contre Arsenal (1-3) il y a un peu plus de dix jours, des approximations et peu de résultat malgré quelques phases intéressantes. Puis, soudain, le pragmatisme a pris le dessus sur le contrôle au stade olympique de Londres contre West Ham samedi (4-2). Et Mazzarri tient sa première victoire depuis son arrivée à Watford en mai dernier après avoir été mené 2-0 sur un doublé de Antonio à la demi-heure de jeu. C'est simple : les Hornets ont marqué - dont un nouveau but de Capoue - sur chacun de leurs tirs là où West Ham a croqué malgré la présence de Zaza en pointe. Du brouillon, des erreurs défensives incroyables, des buts magnifiques et, au final, trois points pour lancer le bordel.

"We can now build great things" - Mazzarri looks to future after first #watfordfc 16/17 win: https://t.co/vBEvS9d5qC pic.twitter.com/Bp7eeWfU5T

— Watford FC (@WatfordFC) 11 septembre 2016

Le joueur de la journée : Christian Eriksen


Mark Hughes rêvait de faire taire les supporters de Tottenham en déplacement au Bet365 Stadium de Stoke. Mauricio Pochettino, de son côté, attendait plutôt des preuves. De la part de son groupe déjà, souvent accroché depuis le début de saison alors que la Ligue des Champions débute mercredi contre l'AS Monaco, mais aussi et…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant