Tottenham grille Liverpool en battant Everton

le
0
Tottenham grille Liverpool en battant Everton
Tottenham grille Liverpool en battant Everton

En s'imposant sur la pelouse d'Everton 1-0, Tottenham chipe la cinquième place du classement au voisin de son adversaire du jour, Liverpool. Sans briller mais tout en sérénité, les Spurs peuvent remercier leur attaquant maison, Harry Kane, seul buteur de l'après-midi.

[INTERTITRE_TITRE] Everton 0-1 Tottenham
But : Kane (26e) pour les Spurs

En partance pour d'autres rives que celles de la Mersey, Sylvain Distin disputait ses dernières minutes sous les éclaircies liverpuldiennes. Après 210 matchs pour Everton - 457 au total en Premier League, ce qui en fait le tricolore le plus capé de l'histoire du championnat -, le colosse français s'en va, sous les acclamations de Goodison Park. Et ce, malgré la défaite des Toffees, logiquement battus par un Tottenham venu chercher la cinquième place (0-1). Everton finit donc une saison faite en dents de scie par un revers dans son antre, tandis que les Spurs passent devant Liverpool au classement et évitent ainsi les barrages de Ligue Europa.

L'éclair des Spurs venu Dier


Pour l'occasion, Mauricio Pochettino s'essaye à une nouvelle tactique, en présentant une formation à trois défenseurs (Dier, Fazio, Vertonghen), bien protégée par une ligne de 5 au milieu. Les Toffees, eux, évoluent comme à leur habitude en 4-2-3-1. Les Spurs réalisent la meilleure entame de match, en évoluant très haut dans le camp d'Everton. A la suite d'une perte de balle de Galloway - un jeune espoir anglais au poste de défenseur - Lamela est d'ailleurs tout proche d'ouvrir la marque, mais Tim Howard s'y reprend à deux fois pour préserver ses cages vierges. Presque dans la foulée, Mirallas envoie une demi-volée qui frôle la lucarne gauche d'Hugo Lloris.

Mais c'est bien l'écurie londonienne qui trouve la première le chemin des filets. A la suite d'une merveille de centre enroulé qui vient de Dier, Harry Kane surgit pour placer son crâne et inscrire ainsi son 21e pion de la saison en championnat. Costaud, pour un mec soi-disant "surcôté". Sans enjeu sportif en tête, les Toffees peinent à mettre du rythme dans la rencontre, malgré les encouragements venus des travées de Goodison Park. Dès lors, les coéquipiers d'un Moussa Dembélé éclatant cet après-midi attendent avec flegme le break, qui arrivera après que…







Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant