Tottenham explose à Newcastle, City assure

le
0
Tottenham explose à Newcastle, City assure
Tottenham explose à Newcastle, City assure

Balayé à Newcastle (1-5), Tottenham s'est fait bouffer dans la course à la seconde place par l'ennemi d'Arsenal lors de la dernière journée de Premier League. Olivier Giroud a notamment inscrit un triplé. De son côté, Manchester City a assuré son ticket pour l'Europe la saison prochaine après un nul difficilement obtenu à Swansea (1-1). United devra attendre pour savoir son avenir.

Arsenal 4-0 Aston Villa

Buts : Giroud (5e, 78e, 80e) et Bunn (90e, c.s.c.) pour Arsenal.

Newcastle 5-1 Tottenham

Buts : Wijnaldum (19e, 73e s.p.), Mitrović (39e), Aarons (85e) et Janmaat (87e) pour Newcastle // Lamela (60e) pour Tottenham.

Le contraste est paradoxal. D'un côté, un groupe condamné à évoluer la saison prochaine en Championship qui claque des sourires, de l'autre, un prétendant au titre déchiré dans les batailles finales qui a la tête baissée. Pour leur dernière sortie de la saison, les Spurs se sont inclinés lourdement à Newcastle (1-5) cet après-midi grâce notamment à un excellent Moussa Sissoko. L'équation était pourtant simple et Tottenham n'avait qu'à terminer avec sérieux un travail débuté il y a plusieurs mois pour assurer sa place de dauphin. Mais cette saison, rien n'a été logique et rien n'a été normal. Le bordel aura donc duré jusqu'au bout. Le constat est amer pour la troupe à Pochettino qui a longtemps lutté pour le titre cette saison mais qui aura largement lâché dans le sprint final. Côté Newcastle, St James' Park s'est offert un sourire après une année terrible et a probablement dit au revoir à la majorité de l'ossature des Magpies. Rafael Benítez, chanté pendant toute la rencontre aujourd'hui, pourrait rester pour "rendre l'amour" qu'on lui a donné et relever une équipe qui devrait repartir d'une feuille blanche.

Le sourire de la journée aura également été celui d'Olivier Giroud, auteur d'un triplé face à Aston Villa (4-0) à l'Emirates Stadium, qui permet à Arsenal de souffler son ennemi sur le fil dans la course à la seconde place et de terminer pour la vingt-et-unième saison consécutive devant Tottenham. Face aux Villans, les hommes de Wenger n'ont pas brillé mais ont assuré l'essentiel, retrouvant même pour cette dernière à la maison Jack Wilshere, absent depuis plus d'un an. Wenger peut donc afficher son sourire et faire taire pendant un temps la contestation qui…





Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant