Tottenham enterre méthodiquement City

le
0
Tottenham enterre méthodiquement City
Tottenham enterre méthodiquement City

Tottenham s'impose 2-1 dans le stade de Manchester City grâce à une décision sympa de l'arbitre mais surtout l'audace de son entraîneur, Mauricio Pochettino.

Manchester City 1-2 Tottenham Hotspur

Buts : K. Iheanacho (74e) pour les Citizens // H. Kane (53e sp), C. Eriksen (83e) pour les Spurs

Lorsqu'il débarque au Bayern, Pep Guardiola hérite d'un groupe qui vient de faire le triplé. A Manchester City, il va récupérer un groupe presque en roue libre. S'il y a peut-être un coup à jouer en Ligue des champions (en tout cas passer pour une fois les huitièmes de finale), ça va être bien plus compliqué en championnat. En s'inclinant contre Tottenham (1-2), les Citizens font la mauvaise opération de la journée et sont décrochés du trio de tête. Les Skyblues pourront toujours pester contre une décision arbitrale ou un manqué de Silva à la dernière minute, qui rate sa reprise à bout portant alors que Lloris était à terre après une parade. Mais la vérité, c'est qu'avec Silva, Sterling, Agüero et Yaya Touré, City n'arrive pas à jouer collectif, donnant l'impression d'une fin de cycle et d'un manque de foi évidente. Le Catalan va avoir du boulot.

Deux blocs solides pour commencer


Sur la pelouse de l'Etihad, les deux formations se présentent grosso modo avec le même schéma. C'est donc une histoire de duels. Sergio Agüero contre Harry Kane par exemple en ce qui concerne les buteurs. Alli et Sterling en ce qui concerne les jeunes pousses du Royaume de sa majesté et même Kompany et Alderweireld en ce qui concerne les patrons de défense. C'est d'ailleurs plutôt eux qui s'illustrent en première mi-temps. Pas d'action extraordinaire mais une aura qui permet à leurs équipes de présenter un visage particulièrement solide. Avec la défaire d'Arsenal, la défaite est interdite sous peine d'être décroché dans la course au titre et cela se sent : grosse prudence, tant pis pour le spectacle. Juste un centre en retrait de Silva et une frappe de loin d'Eriksen à se mettre sous la dent en première période.

Réussite pour Tottenham qui provoque


Le match se débloque après seulement cinq petites minutes dans le deuxième acte. Sur un centre de Dany Rose qui était parti pour filer dans la boîte. Mais qui est vite contré par Sterling, du bras, mais de dos. L'arbitre ne veut rien savoir et siffle…






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant