Tottenham déroule, la Lazio et le FC Séville piochent

le
0
TOTTEHAM DÉROULE, LA LAZIO ET LE FC SÉVILLE PIOCHENT
TOTTEHAM DÉROULE, LA LAZIO ET LE FC SÉVILLE PIOCHENT

par Justin Palmer

LONDRES (Reuters) - Tottenham a fait un grand pas jeudi vers les seizièmes de finale de la Ligue Europa en allant s'imposer sur la pelouse du Sheriff Tiraspol (2-0), tandis que la Lazio et le FC Séville ont été accrochés.

Les Spurs, pour qui cette C3 ressemble à un parcours de santé, ont enchaîné en Moldavie leur troisième victoire consécutive dans cette compétition grâce à des réalisations signées Jan Vertonghen et Jermain Defoe.

Sans la victoire de l'Anzhi Makhachkala face à Tromso (1-0), les Londoniens auraient déjà leur billet en poche pour le prochain tour. Mais au vu de leur prestation du soir, l'affaire risque vite d'être entendue.

Quatre autres équipes ont également réussi la passe de trois jeudi soir.

Il y a d'abord la Fiorentina, qui a disposé facilement des Roumains de Pandurii Lignitul Târgu Jiu (3-0), et le Red Bull Salzbourg, qui a battu le Standard de Liège (2-1).

Deux autres clubs moins huppés peuvent également en dire autant: l'Eintracht Francfort, qui a dominé le Maccabi Tel Aviv (2-0), et les surprenants Bulgares de Ludogorets Razgrad, qui mènent la danse dans leur groupe devant, entre autres, quelques habitués de la C3 comme le PSV Eindhoven ou encore le Dinamo Zagreb.

Dans les autres matches de la soirée, le FC Valence s'est relancé dans la course à la qualification en étrillant les Suisses du FC Saint-Gall (5-1) et ne comptent désormais qu'une longueur de retard sur Swansea, qui a concédé le match nul face au FC Kuban Krasnodar grâce à un penalty inscrit dans les arrêts de jeu par Djibril Cissé (1-1).

Le FC Séville est lui toujours en tête de sa poule mais a beaucoup souffert à l'extérieur face aux Tchèques du Slovan Liberec (1-1), tout comme la Lazio, qui a rapporté un match nul de la pelouse de l'Apollon Limassol (0-0).

La palme du match le plus fou est revenue à PAOK Salonique-Maccabi Haïfa. Les Grecs ont d'abord été menés 2-0, puis ont gâché deux penaltys avec le même tireur, avant de finalement l'emporter 3-2 et prendre la tête du groupe L.

Du côté des clubs français, Lyon s'est replacé dans la course en battant à domicile les Croates de Rijeka (1-0) et Bordeaux est venu péniblement à bout de l'APOEL Nicosie (2-1).

Olivier Guillemain pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant