Total veut céder son activité de distribution en Turquie-sources

le
0

ISTANBUL, 24 avril (Reuters) - Total TOTF.PA souhaite céder son activité de distribution de carburants en Turquie et a mandaté dans ce but la Société générale, a-t-on appris vendredi de plusieurs sources. La Turquie est l'un des pays d'Europe dans lesquels les prix des carburants sont les plus élevés mais le poids de la fiscalité et de la réglementation rend l'activité de distribution très peu rentable, d'autant que le marché compte quelque 70 acteurs différents. C'est la raison pour laquelle Total souhaite se désengager, ont expliqué trois sources proches du dossier qui ont requis l'anonymat. Deux d'entre elles ont précisé que la Société générale avait été choisie pour conduire le possible processus de cession. "La rentabilité de la distribution de carburants est soumis à d'importantes pressions en Turquie. D'autres compagnies étrangères pourraient emboîter le pas", a dit l'une des sources. Un porte-parole de Total n'était pas disponible dans l'immédiat pour commenter ces informations. La Société générale s'est refusée à tout commentaire. Total ne détient que 5% du marché turc de la distribution de carburants, évalué à 80 milliards de livres (27 milliards d'euros) selon les statistiques de l'autorité de tutelle du secteur, l'EPDK, ce qui place le groupe français au sixième rang. (Humeyra Pamuk et Asli Kandemir, Marc Angrand pour le service français)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant