Total va enfin produire du gaz non conventionnel en Chine

le
0
Le groupe a finalisé un accord avec CNPC-PetroChina pour exploiter un gisement en Mongolie intérieure.

Total devrait bientôt entrer de plain-pied dans la production en Chine. Après cinq ans de travail et de négociations, l'accord avec CNPC-PetroChina pour exploiter le gisement de gaz non conventionnel de Sulige, en Mongolie intérieure, est désormais finalisé. Les puits pourraient commencer à produire dès 2012 et atteindre en 2015 un plateau de 3 milliards de m³ par an, soit environ 3 % de ce qui est extrait en Chine aujourd'hui.

De passage à Pékin, Yves-Louis Darricarrère, directeur général exploration et production de Total, confirme que l'on n'attend plus désormais que le feu vert de la Commission nationale pour la planification et la réforme. Celle-ci délivre parfois des autorisations provisoires, permettant de démarrer les travaux avant le tampon définitif.

L'investissement initial, non communiqué, serait de 2 milliards de dollars, partagés par les deux groupes. Le chinois sera finalement opérateur, avec 51 % des parts. «Mais nous apporterons une contribut

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant