Total va arrêter l'un de ses sites en Libye

le
0
Le groupe devrait prochainement arrêter l'exploitation du champ de Mabrouk, dont la capacité de production est comprise entre 40.000 et 50.000 barils par jour. Mouammar Kadhafi confirme que la production pétrolière de son pays est «au plus bas».

Après avoir pris la décision de suspendre une partie de sa production en Libye, Total franchit un nouveau pas dans son désengagement du pays. La production du champ pétrolier de Mabrouk, situé au centre du pays et qu'il exploite avec la société d'État NOC, et Statoil, devrait ainsi progressivement s'arrêter. L'annonce a été faite mercredi par Yves-Louis Darricarrère, directeur général exploration et production, en marge d'une conférence de presse. «On suit la situation avec la plus grande vigilance. Je ne peux absolument pas vous dire ce qu'il se passera dans les jours qui viennent. Je pense que cela va probablement s'arrêter», a-t-il expliqué.

Total exploite le site de Mabrouk (via une société dont il est actionnaire à 37,5%. NOC et Statoil détiennent respectivement 50% et 12,5% de cette entité. La production de Mabrouk est comprise entre 40.000 et 50.000 barils par jour et représente donc un site important pour Total dont la production totale en Libye l'an d

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant