Total : une production décevante

le
0
DR
DR

(lerevenu.com) - En 2012, le chiffre d'affaires du groupe pétrolier a atteint 200 milliards d'euros, en hausse de 8%. Le bénéfice net part du groupe s'est élevé à 10,7 milliards d'euros, en repli de 13%.

Ce moindre résultat reflète, pour l'essentiel, les dépréciations d'actifs aux Etats-Unis et dans la chimie en Europe, écritures imposées par les normes comptables. Le bénéfice d'exploitation des trois divisions, en hausse de 2% à 24,9 milliards d'euros, résulte d'une baisse du résultat de l'exploration-production, compensée, en partie, par une hausse de ceux du raffinage-chimie et de la distribution.

La production de gaz et de pétrole a diminué de 2%, l'an dernier. Total invoque le déclin naturel des gisements, l'accident de la plate-forme gazière d'Elgin (mer du Nord), les inondations au Nigeria, l'insécurité au Yémen, et l'arrêt des productions en Syrie, à peine compensée par la reprise de celle en Libye.

Le groupe, qui prévoit un redémarrage progressif d'Elgin au premier trimestre, envisage une croissance de sa production d'hydrocarbures de 3% par an, en moyenne d'ici à 2015, grâce en particulier au lancement de «projets majeurs» en Afrique de l'Ouest.

Il sera proposé un dividende 2,34 euros par action, en hausse de 3%, à l'assemblée générale des actionnaires du 17 mai prochain. Le solde de 0,59 euro par action sera détaché le 24 juin et mis en paiement le 27 juin prochain. Au cours actuel, ce dividende-là offre un rendement instantané de 6%.

Achetez.

Les cours de Total en direct

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant