Total se désengage du Nigeria

le
0

Commodesk - Le groupe pétrolier français Total a cédé des actifs au Nigeria à une filiale du chinois Sinopec.

Le numéro 2 du CAC 40 abandonne l'exploitation du champ offshore d'Usan, représentant 10% de la production du groupe dans ce pays, soit environ 28.700 barils par jour. La production du pétrolier français au Nigeria équivaut à 10% de son total mondial.

Le champ Usan OML 138 avait commencé à produire en février dernier. Usan est situé à 100 km des côtes, et compte 42 puits, forés à profondeur de 750 à 850 mètres d'eau.

Total E&P Nigeria Ltd conserve les champs OML 58, 99, 100 et 102, à Obagi, Obite, Amenam-Kpono, Ofon et Odudu, exploités en partenariat avec la pétrolière nigériane NNPC.

La cession sera soumise à l'accord des autorités locales.

Sinopec, premier raffineur en Asie, augmente ainsi ses réserves pétrolières, estimées à 2,8 milliards de barils.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant