Total : s'adapter à un pétrole bon marché

le
0
Une station service Total au Pakistan. (© M. Rehan)
Une station service Total au Pakistan. (© M. Rehan)

Sa résistance boursière est impressionnante. Total réalise les trois quarts de ses profits dans la production de pétrole. Pourtant, l'effondrement du prix de cette matière première a à peine perturbé l'action du groupe français. En trois mois, elle a progressé de 13% alors que le cours du Brent chutait de 11%.

Le découplage est d'autant plus étonnant que la dépréciation de l'or noir semble durable. L'Agence internationale de l'énergie (AIE) prévoit une très lente remontée des prix jusqu'à 73 dollars par baril en 2020, loin des 100-110 dollars de la période 2010-2014. Les compagnies pétrolières doivent donc se préparer à subir plusieurs années de vaches maigres. Une perspective qui pourrait éloigner les investisseurs du secteur. Dans ce contexte, nous déconseillons l'achat de l'action Total. Mais faut-il pour autant la vendre ?

Mi-février, les dirigeants du groupe pétrolier ont précisé leur plan pour s'adapter à la nouvelle donne énergétique mondiale. Chaque baisse du cours du pétrole de 10 dollars entraîne un manque à gagner de 2 milliards de dollars pour Total. Ce sont donc plus de 8 milliards que la société va devoir trouver. Une partie viendra de la hausse de la production (attendue en progression de 8% cette année). Mais l'essentiel de l'effort en 2015 portera sur des mesures d'économies.

Bloc "A lire

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant