Total publie des résultats en forte baisse pour le 3e trimestre

le
0
RÉSULTATS POUR TOTAL EN FORTE BAISSE
RÉSULTATS POUR TOTAL EN FORTE BAISSE

PARIS (Reuters) - Total a publié jeudi des résultats en forte baisse au titre du troisième trimestre 2015 mais les réductions de coûts et la branche Raffinage-chimie du groupe ont une nouvelle fois limité l'impact sur ses comptes de la chute des cours du pétrole.

La deuxième compagnie pétrolière européenne par la capitalisation boursière a en outre fait savoir dans un communiqué que sa production devrait croître d'au moins 9% cette année, alors qu'elle tablait jusqu'ici sur une progression supérieure à 8%.

Total s'est dit en ligne avec son objectif d'investissements organiques de 23 à 24 milliards de dollars pour 2015 - après 16,6 milliards à fin septembre - et a confirmé que son objectif annuel de réduction de coûts d'exploitation de 1,2 milliard serait dépassé.

Malgré un recul des prix du pétrole de 50% sur un an, le groupe a limité à 23% le repli de son résultat net ajusté au troisième trimestre, à 2.756 millions de dollars, tandis que son chiffre d'affaires a baissé de 33% à 40.580 millions.

Selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S, les analystes attendaient en moyenne un résultat net de 2.391 millions de dollars.

Le résultat net part du groupe a cependant plongé de 69% à 1.079 millions de dollars, pénalisé notamment par 650 millions de dépréciations exceptionnelles dont la part de Total dans le projet canadien de Fort Hills en cours de cession.

La production d'hydrocarbures du groupe a atteint 2,342 millions de barils équivalent pétrole par jour, enregistrant une hausse de 10% grâce notamment aux démarrages de nouveaux projets et au renouvellement d'une licence à Abou Dhabi.

Total, dont la branche Raffinage-Chimie a vu son résultat opérationnel net ajusté bondir de 82% par rapport aux troisième trimestre 2014, a souligné que l'environnement restait "globalement favorable" dans l'aval.

Le groupe propose un acompte sur dividende de 0,61 euro par action au titre du troisième trimestre 2015, stable par rapport à celui du troisième trimestre 2014.

En septembre, Total s'est engagé à couvrir en cash son dividende par ses flux de trésorerie nets organiques en 2017 à 60 dollars par baril.

(Benjamin Mallet, édité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant