Total-L'emploi ne sera pas une variable d'ajustement-Pouyanné

le
0
 (Actualisé avec tendance financière, porte-parole) 
    PARIS, 19 janvier (Reuters) - L'emploi ne sera pas la 
variable d'ajustement sur laquelle Total  TOTF.PA  s'appuiera 
pour faire face à la baisse des cours du pétrole, a assuré mardi 
son PDG Patrick Pouyanné. 
    Invité de la matinale d'Europe 1, le patron du groupe 
pétrolier s'est voulu rassurant sur les performances financières 
du groupe.  
    "Nos résultats baissent, ils vont baisser d'à peu près un 
peu plus que 20% cette année quand le prix de pétrole baisse de 
50%, nous résistons mais nous baissons", a-t-il dit.  
    Selon un porte-parole de Total, Patrick Pouyanné n'a pas 
voulu levé le voile sur les résultats de l'année 2015 mais a 
simplement fait référence à la tendance déjà connue du troisième 
trimestre, période au cours de laquelle le groupe a limité à 23% 
le recul de son résultat net ajusté.   
    De nombreuses majors pétrolières ont annoncé des plans de 
réductions des effectifs et des investissements pour faire face 
à la chute des prix du baril. 
    "L'emploi ne peut pas être la variable d'ajustement, parce 
que j'aurais besoin de mes salariés quand le prix va remonter", 
a déclaré pour sa part Patrick Pouyanné. 
    "Notre attitude consiste à dire il y a des départs en 
retraite, nous ne pouvons pas remplacer tous les départs, nous 
recrutons moins", mais le groupe continue d'embaucher en France, 
a-t-il ajouté. 
    L'action Total gagne 2,5% à 39 euros à 9h46. 
    Total présentera ses résultats de l'exercice 2015 le 11 
février. 
     
 
 (Julien Ponthus, avec Bate Felix, édité par Dominique 
Rodriguez) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant