Total investit les gisements gaziers de l'arctique russe

le
0
Total possède désormais 20% des parts de Novateck, une société russe qui dispose de licences d'exploitation de gaz dans la péninsule de Yamal, au nord-ouest de la Sibérie, a annoncé le groupe français cette semaine. L'opération, approuvée par les autorités russes le 22 août, vise l'exploration du champ de Tambey-Sud, dont les réserves sont évaluées à 800 millions de barils équivalent pétrole. La péninsule de Yamal est riche en hydrocarbures, avec 11 champs gaziers, dont huit ont été attribués au géant russe Gazprom, et 15 champs pétroliers. Le développement du potentiel énergétique de la région prévoit notamment l'exploitation de ces gisements, la construction d'une usine de gaz liquéfié et la construction d'un port à Sabetta, à l'extrême Nord. Novateck extrait annuellement 50 milliards de m3 de gaz en Russie, soit 9% de la production nationale, et assure 13% de l'approvisionnement du marché intérieur. En août, Total avait dépensé 4 milliards de dollars pour acquérir 12% des parts de l'entreprise.
Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant