Total grimpe sur des résultats en forte baisse

le
0
La plateforme Total Pazflor. (© Total)
La plateforme Total Pazflor. (© Total)

La capacité de résistance du pétrolier surprend encore. Au premier trimestre 2016, son bénéfice net ajusté a, bien sûr, chuté, à 1,64 milliard de dollars (-37%), en raison de la dépréciation de l’or noir sur la période (-37% aussi). Mais la performance est largement supérieure aux attentes des analystes qui prévoyaient moins de 1,3 milliard de dollars de profits.

Le recul des activités amont (-63%) a été atténué par la bonne tenue de la branche raffinage-chimie (+3%). Celle-ci a pourtant subi une détérioration de ses marges, qui avaient atteint un niveau particulièrement élevé l’an dernier. Une amélioration du taux d’utilisation des infrastructures, à 94% contre 88% un an plus tôt, a permis de compenser.

Adapter la structure de coûts à la crise

Enfin, même l’activité de production, touchée par la chute du pétrole, tire son épingle du jeu grâce à une augmentation significative de ses volumes. A 2,48 millions de barils/jour (+4%), ils sont en ligne avec les objectifs annuels des dirigeants.

Total poursuit ses efforts pour adapter sa structure de coûts à la crise de son secteur. Les investissements vont tomber sous 19 milliards de dollars cette année («environ 19 milliards» visés précédemment) et le plan d’économie devrait atteindre 900 millions de dollars (trois milliards d’ici fin 2017, par rapport à 2014).

A condition que le cours de l’or noir remonte doucement,

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant