Total fait le pari du Queensland

le
0
Le groupe pétrolier annonce le lancement d'un projet intégré dans le gaz naturel liquéfié, situé dans la région actuellement inondée en Australie. Total, peu inquiet des risques climatiques, a investi plus de 4 milliards de dollars.

L'annonce peut paraître décalée. Ce jeudi, Total lance avec ses partenaires Santos, Petronas et Kogas, un projet d'extraction et de transformation de gaz liquéfié dans des champs situés à Bowen et Surat. Point commun entre ces deux bassins: ils sont localisés dans le Queensland, l'une des régions australienne actuellement plongée sous les eaux.

Même si le Queensland subit sa deuxième vague d'inondation en seulement 2 ans, Total n'a jamais cherché à se désengager de ce projet dont les plans sont élaborés depuis plusieurs années. Baptisé GLNG, il comprend l'extraction de gaz de charbon, la construction d'un gazoduc de 420 kilomètres et d'une usine de liquéfaction dont la capacité à terme sera de 7,2 millions de tonnes par an. Les premières livraisons sont attendues pour 2015.

Total est progressivement monté au capital de GLNG pour finalement détenir 27,5% du projet. Ce qui représente un investissement d'environ 4,4 milliards de dollars.

«Il y a toujours des r...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant