Total et Eni seraient visées par une enquête en Libye

le
0
TOTAL ET ENI SERAIENT VISÉES PAR UNE ENQUÊTE EN LIBYE
TOTAL ET ENI SERAIENT VISÉES PAR UNE ENQUÊTE EN LIBYE

NEW YORK (Reuters) - Le parquet libyen a ouvert une enquête sur les opérations de plusieurs compagnies pétrolières locales et étrangères, soupçonnées d'irrégularités financières sous le règne de Mouammar Kadhafi et après, rapporte le Wall Street Journal.

La National Oil Corp, firme publique libyenne, a ainsi été invitée à fournir des documents concernant des transactions avec le français Total et l'italien Eni, ainsi qu'avec les négociants internationaux Vitol Group et Glenncore International, précise le quotidien financier, citant Abdelmadjid Saad, adjoint du procureur général.

Eni et Total avaient déjà fait savoir que leurs activités en Libye faisaient l'objet d'une enquête de la Securities and Exchange Commission, la commission américaine des opérations de Bourse.

Michael Erman, Jean-Philippe Lefief pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant