Total dit avoir réduit de deux tiers la fuite de gaz à Elgin

le
0

LONDRES (Reuters) - Total a fait savoir vendredi que la fuite de gaz sur sa plate-forme d'Elgin, en mer du Nord, avait été réduite de deux tiers depuis qu'il a entrepris de forer un puits pour résoudre le problème.

Total et le gouvernement britannique continuent parallèlement d'étudier une autre option plus rapide mais également plus risquée, consistant à injecter des boues lourdes dans le puits d'où est partie la fuite.

"Les derniers vols scientifiques, les modélisations et les visites sur la plate-forme confirment une réduction du taux de fuite de gaz à environ un tiers du volume initial, estimé de 200.000 mètres cubes par jour et réalisé dès les premiers jours de la fuite d'Elgin", explique Total dans un communiqué.

Après avoir reçu le feu vert des autorités britanniques, le groupe français a commencé mercredi à forer un puits de secours qui doit permettre de contenir la fuite de gaz, qui se poursuit depuis le 25 mars.

Selon le ministère britannique de l'Energie, il faudra environ six mois pour forer un puits qui permettra de colmater la fuite de gaz.

Total explique aussi qu'un second matériel de forage sera déployé en renfort à partir du début mai. Il ajoute que les autorités écossaises n'ont relevé aucune pollution marine directement due à la fuite de gaz.

Cette fuite coûte à Total 2,5 millions de dollars (deux millions d'euros) par jour.

Karolin Schaps; Matthieu Protard pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant