Total: contrat avec NIOC pour le méga-champ gazier de Pars.

le
0

(CercleFinance.com) - C'est fait : Total a signé avec National Iranian Oil Company (NIOC), la compagnie pétrolière d'Etat iranienne, le protocole d'accord visant à développer une partie de Pars, le plus grand gisement gazier au monde. Le groupe français profite donc de la récente levée des sanctions internationales pour revenir en Iran six ans après avoir été contraint d'en partir.

Dans le détail, précise la major pétro-gazière française, le pré-contrat porte sur la phase 11 de South Pars, dite SP 11, qui représente une production de gaz équivalente à 370.000 barils de pétrole par jour.

Total sera l'opérateur de la licence SP 11, qu'il détient à hauteur de 50,1%, aux côtés de Petropars, filiale de NIOC (19,9%), et de l'acteur d'Etat chinois CNPC (30%).

“Le gaz produit est destiné à alimenter le réseau iranien”, ajoute le groupe français.

Prochaines étapes : maintenant que le protocole d'accord est signé, Total et NIOC vont se lancer dans des négociations exclusives devant déboucher sur un contrat définitif “d'une durée de 20 ans”.

Parallèlement, Total engagera les premiers travaux d'ingénierie. La première phase du projet, chiffrée à deux milliards de dollars, portera sur la construction de deux plate-formes, 30 puits et deux lignes de connexion à des installations existantes. Dans un deuxième temps, de nouvelles installations de compression offshore devraient suivre.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant