TOTAL a réduit sa perte au quatrième trimestre et poursuivra ses réductions de coûts en 2016

le
0

(AOF) - Total a nettement réduit sa perte nette part du groupe au quatrième trimestre à -1,62 milliard de dollars contre -5,65 milliards un an plus tôt à la même époque. Le résultat opérationnel net ajusté des secteurs du groupe pétrolier a baissé de son côté de 18% à 2,28 milliards de dollars au cours des trois derniers mois de son exercice 2015 pour un chiffre d'affaires en repli de 28% à 37,75 milliards.

Sur l'ensemble de l'année, Total a fait état d'un bénéfice net part du groupe de 5,08 milliards de dollars en hausse de 20%. Son résultat opérationnel net ajusté des secteurs annuel a baissé de 20% à 11,36 milliards et son chiffre d'affaires a reculé de 30% à 165,35 milliards de dollars en 2015.

Au titre de cet exercice 2015, le groupe pétrolier a décidé de proposer à l'Assemblée Générale Mixte des actionnaires, qui se tiendra le 24 mai 2016, de fixer le dividende au titre de l'exercice 2015 à 2,44 euros par action, stable par rapport à 2014. Le taux de distribution de Total en 2015, calculé sur la base du résultat net ajusté, ressortirait ainsi à 60%.

Compte tenu des trois acomptes de 0,61 euro par action relatifs à l'exercice 2015, un solde du même montant de 0,61 euro est donc proposé. Le Conseil propose également que l'Assemblée Générale décide d'offrir aux actionnaires la possibilité de recevoir le paiement de ce solde du dividende relatif à l'exercice 2015, soit en numéraire, soit en souscrivant à des actions nouvelles de la Société en bénéficiant d'une décote de 10%, comme pour les trois premiers acomptes de l'exercice 2015. Dès lors, sous réserve de la décision par ladite assemblée, le solde sera détaché de l'action sur Euronext Paris le 6 juin 2016 et le paiement en numéraire ou la livraison des actions éventuellement émises, selon l'option retenue, devra intervenir à compter du 23 juin 2016.

En termes de perspectives enfin, Total prévoit de réduire ses investissements, suite à la chute des cours du pétrole, de plus de 15% à environ 19 milliards de dollars. Ceci marque la transition vers un niveau d'investissements organiques durable de 17 à 19 milliards de dollars à partir de 2017. Le programme de réduction des coûts opératoires engagé en 2014 permettra d'économiser 2,4 milliards de dollars en 2016, confirmant ainsi l'objectif d'économies de plus de 3 milliards de dollars à horizon 2017. Les cessions d'actifs se poursuivront conformément au plan, avec 4 milliards prévus en 2016 comme en 2015.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant