Toshiba va se séparer de deux sites de production de télévision

le
0
Toshiba va se séparer de deux sites de production de télévision
Toshiba va se séparer de deux sites de production de télévision

Le conglomérat industriel japonais Toshiba a annoncé lundi qu'il allait se séparer d'ici à mars 2014 de deux de ses trois sites de production de télévisions dans le monde, qui pourraient être vendus ou fermés, afin de se concentrer sur les écrans de grande taille.Le groupe, qui a cessé de produire des télévisions au Japon en mars 2012, compte actuellement trois sites en propre dans ce domaine à l'étranger, en Pologne, en Indonésie et en Chine. L'un d'entre eux sera conservé et les deux autres cédés ou fermés, a expliqué un porte-parole du groupe à l'AFP.Le quotidien économique Nikkei a affirmé pour sa part que c'est le site indonésien qui pourrait être conservé, aux dépens des usines polonaise et chinoise.Toshiba dispose en outre d'un site de production en Egypte, sous la forme d'une coentreprise, qui n'est pas concerné par ces changements.Dans un communiqué, le groupe a expliqué qu'il allait davantage s'approvisionner en télévisions fabriquées par d'autres entreprises (ODM). Les récepteurs sous-traités représenteront bientôt 70% des TV vendues sous marque Toshiba, contre 40% actuellement.Le groupe nippon a souligné qu'en terme de ventes, il allait donner la priorité aux marchés émergents, notamment en Asie, au Moyen-Orient et en Afrique, au moment où ses ventes peinent dans les pays développés d'Amérique du Nord et d'Europe. Il va carrément cesser de vendre des télévisions en Amérique latine, à part au Brésil et au Mexique.Toshiba a souligné qu'il allait en revanche allouer davantage de ressources pour la conception d'écrans à cristaux liquide de grande dimension et très haute définition (4K) destinés au marché japonais. Le groupe y augmentera aussi son investissement dans l'informatique mutualisée en nuage, de façon à favoriser l'interaction des produits électroniques (dont les smartphones et tablettes informatiques) avec les appareils électroménagers du groupe.A ce sujet, Toshiba va séparer la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant