Toshiba se retire du marché des téléviseurs en Amérique du Nord

le
0

TOKYO, 29 janvier (Reuters) - Toshiba 6502.T a annoncé jeudi l'arrêt de la fabrication et de la commercialisation de ses téléviseurs en Amérique du Nord et a dit envisager de se retirer sur d'autres marchés, en raison de l'intensification de la guerre des prix sur ce segment. Le fabricant japonais va accorder en mars une licence au groupe taïwanais Compal Electronics 2324.TW pour ses activités dans les téléviseurs en Amérique du Nord. Toshiba va également entamer des négociations en avril sur d'autres marchés pour céder sa marque dans ce segment. Le géant japonais de l'électronique a dit avoir tenté en vain de réduire ses coûts et de lancer des modèles haut de gamme aux marges plus confortables, mais il s'est heurté à une intense concurrence tarifaire. Toshiba va cependant continuer ses activités dans les téléviseurs au Japon, un marché qui offre selon lui des opportunités de croissance en raison de la demande pour les modèles équipés de grands écrans et permettant de dégager plus de marges. "Nous nous retirons de l'activité téléviseurs à l'étranger", a déclaré Keizo Maeda, vice-président de Toshiba. Le groupe a fait état d'un bénéfice d'exploitation en hausse de près de 10% à 164,8 milliards de yens (1,24 milliard d'euros) pour les neuf premiers mois, allant d'avril à décembre 2014, de son exercice fiscal 2014-2015. Mais la division téléviseur continue d'afficher des pertes. Toshiba est le dernier acteur d'envergure au Japon à se retirer du marché des téléviseurs. En octobre, Panasonic 6752.T avait annoncé le transfert de sa filiale déficitaire Sanyo aux Etats-Unis, qui fournit des téléviseurs au géant américain de la distribution Wal-Mart, au groupe Funai Electric 6839.T en contre-partie de royalties. Sharp 6753.T a licencié sa marque pour les téléviseurs en Europe au groupe slovaque Universal Media pour abaisser ses coûts et mettre fin à cette activité déficitaire. Sony 6758.T de son côté a scindé ses activités dans les téléviseurs du reste du groupe, même si aucune vente n'est à l'ordre du jour. (Ritsuko Ando, Claude Chendjou pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant