Toshiba poursuivi par un groupe d'investisseurs étrangers

le
0
    TOKYO, 13 octobre (Reuters) - Un groupe d'investisseurs, 
essentiellement des institutions étrangères, a décidé de 
poursuivre Toshiba  6502.T  devant un tribunal de Tokyo et lui 
réclame des dommages et intérêts de 16,7 milliards de yens 
(147,6 millions d'euros) après le scandale comptable de 1,3 
milliard de dollars (1,18 milliard d'euros) dévoilé l'an 
dernier. 
    Dans un communiqué publié jeudi, Toshiba explique que ces 45 
actionnaires, dont l'identité n'a pas été révélée, demandent un 
dédommagement pour sa "comptabilité inappropriée".  
    Le groupe japonais dit qu'il inscrira dans ses comptes une 
provision, dont le montant n'a pas été précisé, pour couvrir le 
coût éventuel de ce litige.  
    Le conglomérat industriel japonais, dont les activités vont 
de l'électronique grand public aux réacteurs nucléaires, a été 
une première fois poursuivi par 15 groupes et individus après 
avoir admis l'an dernier avoir gonflé ses bénéfices depuis 2008 
 . 
    Une enquête réalisée en juillet 2015 par un organe 
indépendant avait mis au jour de graves carences de gouvernance 
chez Toshiba et une pratique courante visant à dissuader le 
personnel "de s'opposer aux souhaits des supérieurs". 
     
 
 (Junko Fujita et Osamu Tsukimori Claude Chendjou pour le 
service français, édité par Marc Angrand) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant