Toshiba n'exclut rien sur Alstom, "rien de concret" actuellement

le
1
TOSHIBA N'EXCLUT RIEN SUR ALSTOM
TOSHIBA N'EXCLUT RIEN SUR ALSTOM

TOKYO (Reuters) - Toshiba n'a pas exclu jeudi de participer à des opérations de fusions-acquisitions dans le domaine de l'énergie, sans pour autant confirmer son intérêt pour un rachat des activités de distribution d'Alstom si General Electric s'emparait du secteur énergie du français.

Le quotidien financier Nikkei a rapporté mercredi que le groupe japonais ferait une offre de "plusieurs centaines de milliards de yens" (100 milliards de yens représentent 706 millions d'euros) sur les activités de distribution d'Alstom si General Electric rachetait la branche énergie de ce dernier.

"Nous étudions en permanence des opportunités de fusions-acquisitions pour faire progresser nos activités et nous ne pouvons pas contester la possibilité que quelque chose se produise dans ce secteur, mais dans le cas d'Alstom, il n'y a rien de concret", a déclaré jeudi un porte-parole de Toshiba.

Le groupe japonais, également présent dans les composants électroniques, a racheté en 2006 le constructeur américain de réacteurs nucléaires Westinghouse Electric mais sa stratégie dans ce domaine a été compromise par la catastrophe de Fukushima en 2011.

Il espère signer début 2015 le premier d'une série de contrats portant sur la construction de huit réacteurs nucléaires en Chine pour un montant de 24 milliards de dollars (17,2 milliards d'euros).

(Tim Kelly, Nicolas Delame pour le service français, édité par Marc Angrand)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • j.geffr2 le jeudi 8 mai 2014 à 12:58

    Les charognards tournent autour de la bête épuisée. À quand la curée?