Tortures : la CIA accusée des pires brutalités, l'ONU réclame des poursuites

le
0
Tortures : la CIA accusée des pires brutalités, l'ONU réclame des poursuites
Tortures : la CIA accusée des pires brutalités, l'ONU réclame des poursuites

Le rapport du Sénat américain sur les méthodes de torture utilisées par la CIA (Agence centrale du renseignement américain) est accablant. Très attendu, au grand dam des Républicains qui craignent les réactions violentes à travers le monde, ce rapport, dévoilé mardi, pointe du doigt des techniques inefficaces et brutales, «bien pires que ce que la CIA avait décrit». Il dévoile également les mensonges de la CIA auprès du grand public, mais aussi du Congrès et de la Maison Blanche. 

Le président Barack Obama a immédiatement réagi en dénonçant des méthodes «contraires» aux valeurs des Etats-Unis. Quant au patron de la CIA, John Brennan, il a admis que des erreurs avaient été commises mais que les interrogatoires poussés avaient permis «d'empêcher des attentats, de capturer des terroristes et de sauver des vies». Des réponses non valables pour l'ONU, qui réclame des poursuites judiciaires. 

Le rapport accable la CIA et ses méthodes «brutales». La commission du renseignement du Sénat américain a dévoilé mardi un rapport de plus de 500 pages sur le programme de détention et d'interrogatoires secret de la CIA depuis les attentats du 11 septembre 2001. 

Et la conclusion est donc implacable : les techniques utilisées par la CIA sous la présidence de George W. Bush (2000-2008) n'ont «pas été efficaces» et ont été plus brutales que ce que l'agence d'espionnage avait reconnu jusqu'à présent. «A aucun moment les techniques d'interrogatoire renforcées de la CIA n'ont permis de recueillir des renseignements relatifs à des menaces imminentes, tels que des informations concernant d'hypothétiques bombes à retardement», déclare la présidente de la commission parlementaire, la démocrate Dianne Feinstein. Le rapport accuse également la CIA d'avoir menti au grand public, au Congrès et à la Maison Blanche sur l'efficacité du programme.

«La CIA a employé ses techniques d'interrogatoire renforcées à ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant