Tortures de la CIA : un rapport très attendu va être publié

le
1
Tortures de la CIA : un rapport très attendu va être publié
Tortures de la CIA : un rapport très attendu va être publié

Le sénat américain rend public mardi un rapport sur les méthodes de torture utilisées par la CIA après les attentats du 11-septembre 2001, au grand dam des républicains qui mettent en garde contre de possibles réactions violentes à travers le monde.

Des mesures de sécurité renforcées ont été mises en place autour des installations diplomatiques et des bases militaires américaines à l'approche de la publication du résumé, expurgé des informations les plus sensibles, de ce rapport parlementaire attendu depuis des mois.

Steve Warren, porte-parole du Pentagone, a indiqué que les centres de commandement régionaux avaient été informés de cette «publication imminente» et avaient reçu l'ordre de «prendre les mesures de protection adéquates».

Des révélations qui s'annoncent accablantes. Fruit de plus de trois ans d'enquête par les sénateurs démocrates (2009-2013), le rapport de 6000 pages environ vise à faire la lumière sur le programme créé en secret par la CIA pour interroger des détenus soupçonnés de liens avec Al-Qaïda, notamment par la simulation de noyade ou la privation de sommeil. Il s'appuie sur six millions de documents internes à la CIA. L'une des questions récurrentes qui entoure ce programme secret est de savoir s'il a permis d'obtenir des renseignements cruciaux ayant permis, en particulier, de localiser Oussama ben Laden, tué en 2011 au Pakistan lors d'un raid de commando américain. Les conclusions du rapport avaient en partie fuité dans la presse américaine.

Début août, Barack Obama s'était longuement exprimé sur ces techniques d'interrogatoire «que toute personne honnête devrait considérer comme de la torture», jugeant que les Etats-Unis avaient «franchi une ligne». Mais s'il avait dénoncé les méthodes, le président américain avait aussi appelé - à la surprise de certains démocrates - à mettre les événements en perspective. «Il est important de se souvenir combien les gens ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • v.sasoon le mardi 9 déc 2014 à 12:32

    mucius se cacherait il?))))