Torture, climat, Clinton : Donald Trump adoucit ses positions

le , mis à jour à 12:37
0
Torture, climat, Clinton : Donald Trump adoucit ses positions
Torture, climat, Clinton : Donald Trump adoucit ses positions

Donald Trump souffle le chaud et le froid concernant ses promesses de campagne. Le président élu des Etats-Unis a fait marche arrière sur plusieurs de ses promesses de campagne lors d'une interview accordée mardi au quotidien «the New York Times».

 

Depuis son élection, Donald Trump est déjà en partie revenu sur certaines de ses promesses. Ainsi a-t-il finalement annoncé qu'il ne supprimerait pas forcément l'Obamacare (la réforme de l'assurance maladie mise en place par le président sortant, Barack Obama), mais pourrait se contenter de l'amender. Il a aussi expliqué que le mur qu'il compte bâtir à la frontière avec le Mexique et qu'il compte faire payer à son voisin du Sud pourrait finalement n'être qu'une barrière par endroits. 

 

Des signes d'ouverture ?

 

Dans la même logique, après avoir réaffirmé, en début de semaine, ses doutes sur l'application de l'accord de Paris sur le climat, il s'est montré plus ouvert sur la question lors de son entretien avec la rédaction du «New York Times».

 

Autre signe de tergiversation, il s'est rendu à cet entretien après avoir annoncé sur Twitter, quelques heures avant, qu'il ne s'y rendrait pas. Sur le fond, Trump, qui constitue son administration, s'est déjà entouré de plusieurs personnalités aux prises de position particulièrement controversées, comme son futur ministre de la Justice, Jeff Sessions. En 1986 il a reproché à un avocat blanc de faire «honte à sa race» pour avoir défendu un client noir.

 

VIDEO. Etats-Unis : Donald Trump revient sur certains engagements

 

L'entretien de près d'une heure, retranscrit dans un format inédit en direct sur Twitter par les journalistes, a été l'occasion pour Trump d'insister sur sa capacité à diriger les Etats-Unis à partir du 20 janvier (la date de son investiture), en dépit du flou qui entoure bon nombre de ses propositions.

 

«Ouvert» sur le climat. «Je regarde ça de très ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant