Torture au Maroc : la France prête à tout pour Sa Majesté ?

le
18
Le président François Hollande, avec au second plan le roi du Maroc Mohammed VI, lors de l'intronisation du président malien Ibrahim Boubacar Keïta, à Bamako, en septembre 2013.
Le président François Hollande, avec au second plan le roi du Maroc Mohammed VI, lors de l'intronisation du président malien Ibrahim Boubacar Keïta, à Bamako, en septembre 2013.

La relation paradisiaque qui lie la France et le Maroc s'est nettement assombrie la semaine dernière, après la convocation, jeudi, par la justice française du chef de la DST marocaine, Abdellatif Hammouchi. De passage à Paris, le responsable marocain a été retenu plusieurs heures en vertu d'une plainte pour "complicité de torture" déposée en mars 2013 par l'ONG Action des chrétiens pour l'abolition de la torture (ACAT). À l'origine, un ressortissant franco-marocain, Adil Lamtalsi, arrêté en 2008 par la police marocaine puis condamné pour un crime de droit commun (trafic de stupéfiants, NDLR). Transféré dans le funeste centre de détention secret de Témara, aux mains de la Direction générale de la surveillance du territoire marocain (DGST), il affirme avoir subi de nombreux sévices avant de passer aux aveux. D'après le dépôt de plainte que Le Point.fr a pu consulter, Adil Lamtalsi "est resté attaché les yeux bandés et a été privé de sommeil tout au long de sa garde à vue". Électrocuté "Entre cinq et huit personnes l'ont frappé avec un bâton sur la plante des pieds, les mains, le visage, les organes génitaux, la colonne vertébrale, révèle le document. Il a été électrocuté à plusieurs reprises, suspendu par les pieds pendant une heure à plusieurs reprises. On lui a également plongé la tête et les épaules dans un grand seau d'eau." "Il existe au Maroc un recours systématique à la torture et aux...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • riffiano le jeudi 27 fév 2014 à 14:52

    Vive la liberté d'expression et ça ose donner des leçons démocratie et des droits de l'homme.

  • M3435004 le jeudi 27 fév 2014 à 14:30

    nebraska vous êtes aussi doué en géo que Duflot qui plaçait le Japon dans l'hémisphère sud. Peut être avez vous comme elle un DEA de géographie !

  • M2711013 le mercredi 26 fév 2014 à 19:13

    sans l'Afrique, la France n'est rien ? non.... juste libérée !

  • M2711013 le mercredi 26 fév 2014 à 19:11

    Hassan ? pas plus fréquentable que kadafi ! les arabes sont tous corrompus, vivement Marine que ces enfoi*és rentrent chez eux ! du boulot pour MES enfants, des retraites décentes pour MES parents ! pas pour les renégats du Maghreb !

  • Al20156 le mercredi 26 fév 2014 à 18:31

    explique-moi le financement du réseau ferré au Maroc ?

  • M6139248 le mercredi 26 fév 2014 à 18:01

    je t invite à revoir ton histoire mon petit, la France s'est implantée sur tout le continent africain y compris le Maroc pour extraire les richesses. les subventions ne servent qu'aux profits de la France. N'oublions pas que la France n'a aucune richesse, et a pour habitude d'aller voler les autres pays. (total au Gabon, Areva au Niger.. et j en passe). Tu veux encore plus de détails ou je m arrête ici.N'oublie surtout pas que la moitié des politiciens Francais viennent du maroc.

  • pierry5 le mercredi 26 fév 2014 à 17:57

    Nebraska l'Arabie Saoudite ne se trouve pas en Afrique mais en Asie, de plus ce pays n'est pas le plus riche de la planète mais c'est normalement le Luxembourg avec un produit national brut par habitant de + de 80.000 $, si l'on exclue un petit bout de pays dans le coin où chacun est assis sur un baril de pétrole mais dont je ne me souviens plus le nom. Je pense que c'est un sultanat.

  • frk987 le mercredi 26 fév 2014 à 17:56

    Comme disait le Général en parlant d'Hassan II ce trou du c...

  • frk987 le mercredi 26 fév 2014 à 17:55

    Géniale la photo, que fout ce c.. dans ce pays d'arriérés adeptes de la torture ???????????

  • nebraska le mercredi 26 fév 2014 à 17:27

    M613 et jusqu'à preuve du contraire, ce sont les marocains qui viennent en France et nous qui versons des "subventions" au Maroc....et non le contraire.