Toronto : connus pour ses excès, le bouillonnant maire atteint d'une tumeur

le
0
Toronto : connus pour ses excès, le bouillonnant maire atteint d'une tumeur
Toronto : connus pour ses excès, le bouillonnant maire atteint d'une tumeur

Le bouillonnant maire de Toronto Rob Ford, qui avait ces derniers mois avoué sa dépendance à l'alcool et à la drogue, souffre d'une tumeur à l'abdomen et a été admis mercredi dans un hôpital de la ville pour des examens.

Agé de 45 ans, le maire de la plus grande ville du Canada s'est rendu aux urgences à la demande de son médecin en raison «de douleurs abdominales persistantes depuis au moins trois mois et devenues plus insupportables au cours des 24 dernières heures», a indiqué Rueben Devlin, directeur de l'hôpital Humber River de Toronto.

Plongé dans la tourmente il y a un an après avoir reconnu avoir consommé du crack, puissant dérivé de la cocaïne, et avoué s'adonner régulièrement à la boisson, Rob Ford va devoir subir une biopsie afin de déterminer si la tumeur est bénigne ou non. «Nous avons besoin de faire une biopsie pour être à même de savoir quel genre de tumeur c'est», a déclaré Rueben Devlin.

La tumeur a été détectée par un scanner et à partir des résultats de la biopsie, qui seront connus avant la fin de la semaine, «l'oncologue décidera du traitement», a-t-il ajouté, en soulignant qu'une chirurgie serait une option. Pressé de questions, Rueben Devlin a répété l'importance des résultats de la biopsie et des examens complémentaires pour connaître la gravité de la tumeur.

Au côté du directeur de l'hôpital, Doug Ford, frère du maire et également conseiller municipal, était visiblement abattu. «J'ai pris mon petit-déjeuner avec lui et il a dit que son estomac le tracassait», a confié Doug Ford. «Il avait mal à l'estomac (...), il est allé chez le médecin et puis le médecin l'a envoyé au Humber River», sans vouloir donner de détail sur l'avenir proche. «Si vous pouviez nous laisser tranquilles, ce serait bien pour quelques jours», a demandé aux médias Doug Ford.

Il a replongé dans l'alcool en début d'année

Après avoir promis d'arrêter de boire, l'édile ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant