Toro Rosso : Red Bull ouvert à une vente de l'écurie à Renault

le
0
Toro Rosso : Red Bull ouvert à une vente de l'écurie à Renault
Toro Rosso : Red Bull ouvert à une vente de l'écurie à Renault
Alors que Red Bull a mis sur la balance son avenir en F1 pour contester ce qu'elle considère comme un laisser-faire de la FIA vis-à-vis de la domination de Mercedes, Helmut Marko n'a pas caché que vendre l'écurie Toro Rosso à Renault était une possibilité.

Ce n'est plus une rumeur, un bruit du paddock : Renault a pour idée de sortir du rôle de motoriste qui est le sien depuis la vente de l'écurie basée à Enstone à Genii Capital, qui l'a depuis rebaptisée Lotus avant de rompre tout lien avec la marque au losange en signant un contrat de fourniture moteur avec Mercedes. Selon certaines sources, un tel projet serait déjà validé par le patron du groupe Renault, Carlos Ghosn et aurait pour objectif d'augmenter la visibilité de la marque au sommet du sport automobile alors qu'un retour de Renault sur le segment des voitures de sport est sur les rails.

Mais, pour relancer le Renault F1 Team, la marque française a deux possibilités : monter de toutes pièces sa propre équipe ou racheter une écurie existante pour la passer sous sa bannière. La première solution est sans doute à oublier, car créer une écurie en partant de zéro est bien trop coûteux. Racheter une écurie est une solution plus facile, rapide, et économique. Et c'est ce que Renault avait fait en 2000 en rachetant Benetton pour la rebaptiser Renault dès 2002. Vu la conjoncture économique actuelle, Renault pourrait se tourner vers Sauber ou Force India mais la solution la plus probable serait le rachat auprès de Red Bull de l'écurie Toro Rosso. Une hypothèse qui a été confirmée par Helmut Marko, un des hauts dirigeants de la marque autrichienne.

« Si Renault croit qu'il doit être présent en F1 d'une manière différente pour des raisons marketing, puis négocie pour l'achat d'une écurie ou bien pour avoir deux monoplaces jaunes, si cela peut améliorer leur performance et faciliter notre coopération, alors oui, a déclaré Helmut Marko au magazine Speedweek. Si Renault est heureux avec une telle solution, alors nous serons heureux de discuter avec eux. Ce n'est pas qu'une possibilité de vente de l'écurie, il y a aussi l'option de juste leur fournir deux monoplaces jaunes. » Il faudra donc voir ce que ces éventuelles négociations pourront donner, surtout que la menace d'un retrait de la marque Red Bull de la F1 reste. De là à penser que Red Bull pourrait vendre Toro Rosso à Renault et Red Bull Racing à un autre constructeur comme... Audi, il n'y a qu'un pas...

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant