Toro Rosso : Honda ne sera pas une solution de repli

le
0
Toro Rosso : Honda ne sera pas une solution de repli
Toro Rosso : Honda ne sera pas une solution de repli

Alors que le divorce entre Red Bull et Renault est consommé, la Scuderia Toro Rosso doit elle aussi trouver un partenaire moteur pour 2016. Une chose est certaine, ça ne sera pas Honda.

Le divorce entre Red Bull et Renault ne cesse d’avoir des conséquences. Alors que l’écurie numéro 1, Red Bull Racing, ne cesse de mettre Ferrari sous pression pour obtenir des moteurs de dernière génération, l’écurie sœur Toro Rosso est elle aussi à la recherche d’un partenaire motoriste pour 2016. S’il est quasiment certain que Renault ne restera pas aux côtés de l’écurie de Faenza pour se concentrer sur son écurie officielle, le règlement limitant à trois, mais dans les faits à quatre, le nombre d’écuries clientes d’un motoriste, devrait empêcher une fourniture moteur par Ferrari et Mercedes. Il ne reste alors qu’une seule solution : Honda.

Mais la marque japonaise a assuré qu’un tel partenariat n’était pas prévu et ne se ferait pas dans un avenir proche, même si l’idée d’équiper à moyen terme une autre écurie en plus de McLaren fait son chemin au Japon. « Comme Yasuhisa Arai l’a mentionné plusieurs fois, Honda n’a pas l’intention de motoriser une deuxième écurie l’an prochain, et cela n’a pas changé, a déclaré une porte-parole de Honda. Comme Honda l’a indiqué à plusieurs reprises depuis son retour en Formule 1, nous sommes disposés à fournir d’autres écuries dans le futur. Toutefois, nous sommes déjà tard en 2015 pour prendre une telle décision. Il y a donc très peu de chances que nous fournissions des moteurs à une autre écurie en 2016. La combinaison de la production d’un nouveau moteur et d’un nouveau châssis requiert beaucoup de temps de développement des deux côtés. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant