Top14 : Castres sort Clermont (25-9) et défiera Toulon en finale

le
0
Top14 : Castres sort Clermont (25-9) et défiera Toulon en finale
Top14 : Castres sort Clermont (25-9) et défiera Toulon en finale

Toute une saison qui s'écroule en l'espace d'une semaine. Défaits par Toulon il y a une semaine, en finale de la H Cup, à Dublin, les Clermontois sont passés à côté de leur demi-finale de Top 14, ce samedi, à Nantes (Loire-Atlantique). Plus déterminés, plus soudés, mieux organisés en défense, les Castrais ne les ont jamais laissés respirer ni mener au score. Les tenant très nettement à distance ( - ), le XV tarnais s'est offert le droit d'aller défier en finale, samedi prochain au Stade de France, le nouveau champion d'Europe Toulon, vainqueur de Toulouse la veille dans l'autre demi-finale (24-9).

En amenant le Castres Olympique au sommet, ses deux entraîneurs Laurent Travers et Laurent Labit terminent en beauté avant de prendre la saison prochaine les rênes du Racing Métro. L'exploit est de taille pour les quatrièmes de la saison régulière de Top 14, en progression constante depuis quatre ans. Ils ont livré une prestation solide, leur buteur sud-africain Rory Kockott (20 points) punissant au pied les erreurs de l'ASM.

Un cauchemar clermontois en mêlée

Les Clermontois, en revanche, ont vécu une partie cauchemardesque. Premiers à l'issue de la phase régulière du Top 14, ils finissent sans titre alors que la qualité de leur jeu pouvait leur faire prétendre à un doublé. Inexistant en mêlée fermée, fébrile en conquête, Clermont a commis d'inhabituelles fautes techniques et connu un important déchet dans le jeu courant. Clermont n'a validé que rarement ses temps forts, Morgan Parra ratant deux pénalités dans le premier quart d'heure avant de rapidement céder un costume de buteur qu'il a pourtant rarement quitté cette saison. Delany réussissait certes trois pénalités (28e, 46e, 59e) pour quelque peu maintenir son équipe à flots, mais jamais elle n'arrivait à trouver la faille dans une défense castraise extrêmement agressive, notamment dans le combat au sol

A l'inverse, le centre castrais,...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant