Top 5 : ils tirent plus vite que leur ombre

le
0
Top 5 : ils tirent plus vite que leur ombre
Top 5 : ils tirent plus vite que leur ombre

Morris, l'illustre dessinateur et scénariste de Lucky Luke, mourait il y a 14 ans. Parce qu'on aime beaucoup les grandes chevauchées et les tirs à l'aveugle, voici une compilation de ces trophées de la rapidité qui pourraient être décernés aux footballeurs.

Prix Lucky Luke du but le plus rapide

Ils sont cinq à moins de trois secondes, et deux à se partager la première place. Car oui, le trophée du but le plus rapide de la planète est un titre convoité. Alors en moins de deux secondes, difficile de départager le Serbe Vuk Bakić et le Saoudien Nawaf Al Abed. Le premier joue à l'époque dans un match de juniors en deuxième division serbe pour le GSP Polet. En moins de temps qu'il n'en faut pour l'écrire, le jeunot balance le pied et propulse le cuir dans les cages du gardien de Dorcol, mais le fait qu'il n'existe pas actuellement de preuve vidéo a peut-être participé à la légende de son second. Nawaf Al Abed, 19 ans au compteur, donne le coup d'envoi le 7 novembre 2009 d'un match de coupe U-23 entre son équipe d'Al-Hilal et Al-Shoalah. Alors que le réalisateur traîne sur les pieds des attaquants, le poulet sans tête tire, vole, marque. Le but ne sera finalement pas validé par le Guiness Book pour "faute administrative" : six joueurs d'Al-Hilal en seconde période étaient à l'époque âgés de plus de 23 ans. Ceux d'en face, prévoyants, avaient tous gardé leurs maillots blancs.

Prix Joe Dalton de l'expulsion la plus rapide

Vous vous souvenez de Joe Dalton, le petit moustachu au costume d'abeille ? Et bien voilà Serge Djiehoua, le grand barbu à la tunique bleue. Si l'Ivoirien est en effet loin de partager les caractéristiques physiques de son teigneux mentor, son expulsion après sept secondes face à l'Olympiakos Volou reste comme le plus beau des hommages. Alors qu'il fait ses débuts pour son nouveau club du FC Glyfada en première division grecque, il se fait renvoyer à la case prison pour un coup de coude ? Croc en jambe ? Rien de très précis pour Serge qui, beau joueur, sort du terrain mort de rire. Applaudissements, signe de foi tout comme un but. Ce qu'il ne sait pas encore, c'est qu'il ne jouera plus jamais pour Glyfada et partira à l'intersaison. Plus fort que Ronan Le Crom.

</br>


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant