Top 5 : Ils ont perdu une finale à la maison

le
0
Top 5 : Ils ont perdu une finale à la maison
Top 5 : Ils ont perdu une finale à la maison

" Une finale ça ne joue pas, ça se gagne ", ceci est d'autant plus vrai lorsque cette finale se déroule à domicile. Si l'équipe qui reçoit dispose d'un avantage certain, parfois la fête tant annoncée tourne au cauchemar. Retour sur 5 finales de 5 sports différents perdus à domicile. Top bad.

Football - Finale de la Coupe du Monde 1950
Brésil-Uruguay




Si tout le monde se souvient de cette défaite des Brésiliens 2 à 1 face à leur voisin uruguayen dans un stade du Maracana flambant neuf avec ses 200 000 supporters, peu de monde se rappellent que cette finale n'en était en réalité pas vraiment une. En 1950, la Coupe du monde revient après une absence de 12 ans pour cause de Seconde Guerre Mondiale, et 13 équipes se disputent le trophée après les forfaits de l'Inde, de l'Ecosse et de la Turquie. Le format de cette compétition : 4 poules, le premier est qualifié. Ensuite, les 4 vainqueurs s'affrontent dans un mini-championnat. À priori aucune finale à l'horizon. Sauf que le hasard fait que le dernier match voit s'affronter le leader brésilien et ses 4 points face à son poursuivant uruguayen et ses 3 points, sachant qu'à l'époque une victoire valait 2 points. Cette finale ne devait donc son nom qu'au contexte car en cas de match nul le Brésil aurait été sacré champion du monde. Mais Alcides Ghiggia a mis fin au rêve des Brésiliens en inscrivant le but du titre à 10 minutes du terme. Si l'ordre des matchs avait été différent, le Brésil n'aurait peut-être jamais connu son traumatisme du " Maracanazo ".



Rugby - Finale de la Coupe du Monde 2003
Australie-Angleterre







Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant