Top 5 : Football et radiologie

le
0
Top 5 : Football et radiologie
Top 5 : Football et radiologie

Depuis 2012, les amis de l'anatomie profitent du 8 novembre pour célébrer la journée internationale de la radiologie. Une spécialité médicale qui a évidemment rendu service à quelques footballeurs cabossés.

Thiago Silva et sa tuberculose


En janvier 2005, Thiago Silva est au fond du trou. À vingt ans, ses débuts en Europe au FC Porto se sont mal passés, et le voilà prêté au Dinamo Moscou. Seul, dans le froid de l'hiver moscovite, en train de vivre une expérience compliquée sportivement parlant, il ressent en plus des douleurs à la poitrine depuis plusieurs semaines. À Porto, personne ne s'en était inquiété, et les méthodes un peu louches du propriétaire du Dinamo Moscou Aleksey Fedorychev ont permis à Silva de signer sans passer sa visite médicale. Mais le Brésilien est dans un état si piteux qu'il ne peut même pas jouer, et il est envoyé à Lisbonne pour enfin passer des tests.


La radio de ses poumons est claire, Thiago Silva souffre d'une tuberculose. Et depuis le temps qu'il attend en souffrant, il est même à deux doigts d'être définitivement incurable. Silva est rapatrié en urgence à Moscou où il passe six mois dans un hôpital où il n'a rien à faire, et retourne jouer au Brésil une fois guéri. Un épisode que le défenseur du PSG considère évidemment comme le pire de sa carrière, lui qui est aujourd'hui devenu l'un des ambassadeurs de la lutte contre la tuberculose.


La jambe en mille morceaux de Demba Ba


La blessure de Demba Ba en juillet dernier avec son club du Shanghai Shenhua lors du derby de Shanghai est à classer parmi les images abominables que personne ne veut voir. Après un contact avec un adversaire, l'ancien de Chelsea perd l'équilibre, vacille, et sa jambe gauche finit par céder. Les vidéos ne laissent aucune place au doute, la jambe s'est pliée avec un angle à 90 degrés au niveau du tibia, et le joueur s'est effondré de douleur dans la seconde. Il rejoint Cissé et Mattiello au rang des fractures tibia-péroné les plus violentes vues en direct, et au-delà des liens Youtube qui fleurissent rapidement, c'est la photo de la radiographie de la jambe de Demba Ba qui fera le tour du monde. Pas besoin d'avoir fait les

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant