TOP 5 des taux de distribution 2015 : le retour en force des régions

le
0

En 2015, les petites SCPI axées sur l'investissement dans les régions tiennent la dragée haute à celles qui préfèrent Paris et l'Ile de France.

Corum Convictions (Corum AM) a tenu ses objectifs. Numéro 1 du classement cette année, la SCPI affiche un TDVM de 6,3%. Un résultat lié à une gestion opportuniste qui refuse l'immobilisme. La SCPI a ainsi cédé (4,26m€) l'année dernière, un entrepôt à Nîmes acquis en 2012 (4,35m€ AEM). Une opération qui a dégagé une rentabilité nette globale de 9% pour 3 ans de détention. Pour l'exercice en cours, le dividende prévisionnel est annoncé en baisse à 62,70 € par part (contre 65,49 € en 2015).

 

Au clairon de Corum Convictions s'oppose la discrétion d'Epargne Pierre (Groupe Voisin). Pourtant, elle peut être fière : sa capitalisation a progressé de 62% sur un an en passant de 5,95m€ à 9,62m€ sur un an ! Certes il lui reste encore du chemin à parcourir pour atteindre le montant de 18m€ fixé par l'augmentation de capital lancée en août 2013. Mais, les associés futurs ou anciens seront sans doute sensibles à sa belle 2ème place. En cause, la forte progression de son dividende (+9,6%, 12, 26€) qui a conduit son taux de distribution à 6,16% contre 5,64% en 2014.

 

Moins d'un an après son lancement (mai 2015), Vendôme Régions (Vendôme Capital Partners) est à la tête d'un mini patrimoine de 2 immeubles de bureaux et commerces à Pau et 0rleans (1293m2) et d'une trésorerie de 34m€ fin décembre. Son résultat lui a permis de procéder à une distribution de 37,6€. Ce montant équivaut à un rendement annualisé de 6,10% sur le prix de souscription (620€). Le début de l'année a vu l'entrée de 2 nouveaux investissements (Migné-Auxances, Orléans) pour un montant total de plus de 3,3 m€. Loués, ces deux actifs arrivent à point pour soutenir la performance d'une SCPI qui occupe en 2015 le 3ème rang en terme de performance.

 

Décidément les régions de France ont le vent en poupe. Installé sur la 4ème marche du podium Rhône Alpes (Foncières et Territoires) qui « collecte, investit et gère au cœur des territoires » affiche un taux d'occupation financier associé à un taux de recouvrement des loyers de 100%. La SCPI a débuté « ses investissements majeurs » au cours du 2ème semestre avec des locaux essentiellement commerciaux, très bien situés. L’intégralité des fonds a été investie avec également une quote part d’emprunt représentant 24% de la valeur des actifs. Pour son premier dividende annuel, la SCPI a distribué 14,7€ soit un rendement de 5,88%.

 

Foncière Rémusat (Groupe Voisin) ferme la marche du « top 5 ». Malgré un portefeuille résolument ancré en province et sur des biens commerciaux (78 % de l'actif) la SCPI éprouve des difficultés à redresser son activité locative. Son taux d'occupation financier tourne autour de 89,9% contre 93,93% en moyenne sur 2014. Malgré tout, le dividende est demeuré stable (60,72€) ce qui fait ressortir un taux de distribution de 5,87%. Un niveau moindre qu'en 2014 mais sur la période le prix de la part (1034,27€) a progressé de 2,75%.

Retrouvez cet article sur Primaliance.com
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant