Top 5 : Balotelli et ses moments-clés

le
0
Top 5 : Balotelli et ses moments-clés
Top 5 : Balotelli et ses moments-clés

Nouveau joueur de l’OGC Nice, Mario Balotelli est un joueur fantasque, qui ne passe jamais inaperçu. Tour d’horizon des moments marquants de sa jeune carrière.

1. L’Inter Milan et la Ligue des champions Après un essai non concluant au FC Barcelone, Balotelli signe à l’Inter Milan en 2006 alors qu’il n'a que 16 ans. Il effectue ses débuts en Serie A un an plus tard et réussit des débuts prometteurs (7 buts en 15 matches). Il s’impose peu à peu dans l’effectif et se révèle sous les ordres de Mourinho malgré des relations parfois tendues avec le Portugais. Le fantasque attaquant participe activement au triplé de son équipe (Championnat-Coupe-Ligue des champions) avec un bilan de 11 buts en 40 matches (voir ci-dessous son seul but en Ligue des champions face au Rubin Kazan). Mais son comportement fera monter au créneau les leaders du vestiaire tels Zanetti ou Materazzi. Et son départ sera inéluctable à l’été 2010. 2. Manchester City et sa fameuse célébration à Old Trafford En Angleterre, le natif de Palerme va s’offrir un bol d’air sous les ordres de Roberto Mancini, qui l’a bien connu à l’Inter. Après une première saison mitigée mais ponctuée par une FA Cup, l’Italien sera bien plus performant en 2011-2012 (21 buts en 44 matches). Surtout, sa célébration lors d’un but inscrit à Old Trafford lors du derby mancunien fera beaucoup parler. Arborant un t-shirt « Why always me ? », l’attaquant se pose alors en victime (voir plus bas). Cela ne l’empêchera pas d’enquiller les buts et de donner la passe décisive pour Agüero, buteur décisif pour le titre de champion. Mais la suite sera moins reluisante pour Balotelli, qui quittera City en janvier 2013 après une première partie de saison décevante (4 buts en 22 matches). Mario Balotelli Why Always Me? par tuxboard 3. L’Euro 2012 et son doublé en demi-finale Après son bel exercice 2011-2012, Balotelli est appelé en sélection italienne et devient le premier joueur de couleur à revêtir le maillot de la Squadra Azzurra. Titulaire à l’Euro 2012, il devient l’attaquant sur lequel se repose la Nazionale. Il marque en poule face à l’Irlande, d’un retourné acrobatique, mais se signale surtout en demi-finale grâce à un doublé contre l’Allemagne. Après son deuxième but, il retirera son maillot avant de contracter ses muscles. Une célébration encore dans les mémoires (voir vidéo plus bas). Sélectionné encore à la Coupe du monde 2014, il s’y montre plutôt décevant et n’a plus été sélectionné depuis. 4. L'AC Milan, fortunes diverses De retour en Serie A, Balotelli s’éclate et marque pas moins de 17 buts en 22 matches, dont 12 en Serie A. Il poursuit sur sa lancée la saison suivante (2013-2014) avec 18 buts inscrits en 41 matches. Mais comme souvent, ses rapports avec son club se dégradent et il agace même ses coéquipiers (voir vidéo ci-dessous). Il décide alors de partir pour Liverpool à l’été 2014. Avant de revenir en Lombardie un an plus tard. Mais avec moins de succès. Peu utilisé, il ne marque que 3 buts en 23 matches et loupe l’Euro 2016. Quand Balotelli rend fous ses coéquipiers du... par evidenceprod 5. Liverpool, un échec Le chemin entre l’Italie et l’Angleterre, Balotelli le connait. Le voilà à nouveau en Premier League lors de l’exercice 2014-2015 : direction Liverpool. Mais sous les ordres de Brendan Rodgers, l’attaquant italien ne brille pas. Il attend même le mois de février 2015 pour inscrire son premier but en championnat, face à Tottenham (3-2). Critiqué par de nombreux observateurs pour ses performances et, forcément, son comportement, il ira même jusqu’à en venir quasiment aux mains avec Smalling, lors d’un derby face à Manchester United, avant d’être retenu par ses propres supporters. Une scène cocasse (voir la vidéo ci-dessous). Au total, il n’aura inscrit que 4 buts en 28 matches. A l’OGC Nice de le relancer désormais... Balotelli retenu par les fans de Liverpool pour... par channelsport
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant